Mots-Clefs… Une première ?

SAMSUNG

CestNabum nous offre un défi (et d’un mot-clef de placé, et d’un !!) auquel je m’attelle, avec la joie d’être la première à le tenter  🙂

Oh, ben quoi ?? Et si ça me plait, moi, d’être preumz ?? Qu’est ce que ça peut bien faire si je fredonne « Le petit cheval blanc », si doucement que personne ne l’entend ?

Donc, voilà le but proposé par notre ami professeur.. (Parce que, sans but, on erre…. Y’en faut un. Des règles, on s’en balance un peu. Et pourtant, il en faut un soupçon aussi. Rhaaaaaaa……. Ca y est ?? A peine le défi lancé que déjà, il se complique ??)

Retour au but.. (dispersion des pensées sur le terrain un court instant….).. CestNabum nous donne une suite de mots-clefs que voici : Formule – Finale – Maladroite -Esprit – Ordre – Compétition – Content – Défi – mieux – simplement – Place – Mot – Sentir – retirer – Jouer.

Offerte à qui le veut. A qui se sent inspiré.

A lui, on lui en a envoyé toute une tripotée.. Qui qu’à fait ça, j’sais pas.. Mais je lui dis merci aussi, pour le joli texte qu’il nous a livré. Ou plutôt : qu’il nous a offert ?? Ouais.. offert. Livré, dans ma tête, rime avec valet. Même sans oeufs.

Ce défi n’a pas pour but d’amener une compétition entre nous.. Juste, simplement, écrire de notre mieux, laisser voguer notre imaginaire, sur un mot d’esprit ou plusieurs. Lui trouver sa place, le laisser tinter en compagnie des autres.. Sans s’imposer d’ordre ni de cadre.. Sans se soucier d’une tournure de phrase maladroite, qu’il faudra retirer à la hâte. Jouer, à condition de le sentir et d’en être content.. et trouver la formule finale… A défaut de lutte ?? Pfffffff…………….. Y’a belle lurette que je ne lutte plus.. ça m’alourdissait la silhouette, la lutte……

Tiens.. des mots se percutent… Lurette, silhouette, girouette, Huguette, cigarette……… blanquette, bonne franquette……. Amourette ??

Les mots se percutent et luttent.. pour leur place au soleil. Ils brillent un instant, éphémères. Eclairent nos nuits, ou nos déserts.. Puis s’en vont…

Et on reste là, du mieux qu’on peut.. On essaye de faire de l’esprit. D’en mettre là où le coeur est parti.. Passer au-dessus de la peine et du manque, comme d’autres l’ont fait avant nous.. Sentir qu’il faut nous retirer, le travail à moitié fait. Il est dans l’ordre des choses de laisser libres ceux qu’on aime.. Même si le coeur explose. Sans bruit..

Prendre une feuille de papier, ou un clavier.. Un mur, de la pâte à sel, ou à modeler.. Des pinceaux ou des stylos.. Rester parfois figé devant. Pendant longtemps. Et attendre que ça rentre dans les cases..  Ecouter les maux se livrer au galop, dans une compétition sans mercis, pour trouver la formule adéquate et avoir le dernier mot..

La phrase finale. Celle qui mettra un terme à l’histoire……. Celle qui ne bégaye pas. Qui n’est pas maladroite. Qui ferme la porte. Sans te mettre au défi de l’ouvrir.

Quand l’imagination te prend dans ses bras.. elle te berce, simplement, et tu sens ses bras autour de toi.. Même si elle n’en a pas.. L’imagination est manchot.. la réalité l’est aussi.. Ses bras, ses mains, ses doigts, ce sont les nôtres… Blessé, vidé, tordu, essoré, on se remet debout, sur nos deux pieds, et on avance d’un air content. En équilibre sur le fil de la vie. Avec, parfois, tout autour de soi, les quatre bras de l’amour…..

A vous de jouer…… Qui s’y colle ??

Publicités
En passant | Cet article, publié dans Et si la vie..., est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mots-Clefs… Une première ?

  1. Cestnabums dit :

    Mamistou

    Que vous dire ? Bravo et merci … Ce serait bien isuffisant. Reprendre le commentaire initiale d’où furent extraits tous ces mots ? Trop facile.

    Me taire et admirer simplement …

  2. nanoub dit :

    Bonjour,
    après une semaine sans internet, je découvre des choses inédites!
    Ma grippe m’a aussi grippé les neurones, je pense pouvoir lire tout ça demain.
    Bises à tous

    • mamistou dit :

      Nanoub,
      La grippe ne vous a pas grippé les neurones, c’est ma présentation du texte qui est brouillonne.. Allez savoir pourquoi, pas moyen que mes interlignes apparaissent, ni la chansonnette à la fin.. Pffffff.. ça m’a gonflée.. C’était bien net sur le brouillon, et tout collé une fois appuyé sur « publier »… Grrrrrrrrrr 😉
      A très vite de vous lire, et bises à vous également.

  3. fatizo dit :

    J’ai mis les mots de coté, mais je ne promets rien .
    Je ne publierai que si je trouve mon labeur convenable.
    Et lorsque je vous lis …
    Bon dimanche Mamistou .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s