Coupe souffle. (Maryland)

Maryland

Une villa du sud de la France a pour nom Maryland, il est préférable de jamais y rentrer…C’est dans ce lieu que se déroule en grande partie le dernier film d’Alice Winocour. Vincent ex-militaire  souffrant d’un syndrôme post-traumatique (interpreté par le remarquable acteur belge Matthias Schoenaerts) devient pour un temps garde du corps. Il a pour mission de veiller à la sécurité de la propriétaire de la maison et de son enfant. Jessie l’épouse d’un riche  Libanais (Diane Kruger plus vraie que jamais) vit dans la crainte d’un danger inconnu qui se précise. Ce thriller étouffant servi par une bande son et une musique déroutante (signée Gesaffelstein ) nous prend à la gorge.. La noirceur des plans à l’intérieur de la maison nous baigne dans une inquiétude sans nom. La réalisatrice décrit à merveille la frontière psychique qui isole son héros de la réalité. Devant les menaces le schéma mental encore affecté du guerrier l’anime dans une quête salvatrice, qu’il vit comme une véritable mission . Plus l’action se déroule plus l’air nous manque…L’impossibilité du contact des corps et l’irruption brutale de la violence tourmentent le film . Entre désir, pulsion et réalité,les amateurs du genre n’ont qu’à bien se tenir.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s