Non toccare la donna bianca

Non_toccare_la_donna_bianca

Un sondé sur trois prêt à voter pour elle. On peut se demander pourquoi Marine a un tel succès. Les propositions économiques et politiques irréalistes de son parti n’y sont pour rien et ne l’empêchent pas de continuer à progresser dans l’opinion. Elle surfe sans cesse sur la vague du rejet. Depuis l’épisode «Nadine», elle sort encore renforcée dans les enquêtes. Bien-sûr le phénomène n’est pas uniquement français et partout en Europe, la droite extrême a le vent en poupe. Le courant migratoire des idées fait sérieusement tanguer le bateau et plus encore depuis l’afflux de réfugiés. Mais pourquoi Marine et sa nièce Marion jouissent-elles d’un tel prestige? En me posant la question deux choses me sont revenues à l’esprit. La première: un film hilarant de Marco Ferreri, «Touche pas à la femme blanche» dans lequel Mitch (Ugo Tognazzi), l’éclaireur indien de Custer ne doit pas toucher à sa conquête Marie-Hélène de Boismonfrais (Catherine Deneuve). La deuxième: un roman génial de Chester Himes qui s’intitule «la Fin d’un Primitif» qui met en scène les relations entre un homme noir et une femme blanche». Dans la sphère politique en général et pour ce parti en particulier, les mâles dominants de la génération précédente n’attirent plus autant. Il n’y qu’à voir le sort du Jean-Marie, patriache familial déchu, et son conflit ouvert avec la vice-présidence du mouvement, le nommé Florian. Il ressort que la figure masculine et virile perd du terrain. N’y verrait-on pas cette peur venue de loin de se faire raffler la femme blanche, comme au temps des razzias par ceux venus d’ailleurs? La croisade actuelle de ce parti se focalise surtout sur l’islam. La place de la femme y est encore un enjeu fondamental, si j’ose dire. Ce fantasme de l’enlèvement court encore dans les têtes et pour longtemps.

http://www.20minutes.fr/politique/1706411-20151011-2017-31-francais-pourraient-voter-marine-pen

https://fr.wikipedia.org/wiki/Touche_pas_%C3%A0_la_femme_blanche_!

http://www.franceculture.fr/oeuvre-la-fin-d-un-primitif-trad-yves-malartic-de-chester-himes.html

« J’estime que la culture américaine a produit deux variétés de l’espèce humaine qui n’ont jamais existé auparavant sur terre : 1° le mâle nègre ; 2° la femelle blanche.»
Chester Himes. La fin d’un primitif 1956

Publicités
Cet article a été publié dans C'est politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Non toccare la donna bianca

  1. fatizo dit :

    Pauvre Nadine-Marine, elle a cru qu’elle pouvait faire comme son mentor, tenir le même discours que le FN sans que personne n’ose la critiquer.
    Bonne soirée Lacaufeu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s