Les barbelés d’Attila.

800px-Eugene_Ferdinand_Victor_Delacroix_Attila_fragment

13 août 1989 : victoire de Nigel Mansell sur Ferrari au troisième Grand-prix automobile de Hongrie…tous les hôtels affichaient complets. En cet bel été chaud de vacances touristiques , j’empruntais la route vers la Croatie (encore la Yougoslavie) celle qui mène du lac Balaton à Nagykanisza . A notre grande surprise nous vîmes des « Traban » pleines à craquer… Elles tournaient commes des papillons espérant passer sous le rideau métallique du bloc soviétique…Les ambassades des pays de l’Ouest commençaient à se remplir d’Allemands de l’Est et bientôt en hiver le mur allait tomber comme un fruit mûr…Un autre souvenir plus lointain s’agite, les parties d’échec toutes perdues au début des années 80 à Paris contre les jeunes étudiants, réfugiés politiques Hongrois, à qui notre pays donna l’asile. Malgré la Palinka* ingurgitée, nous ne pouvions rivaliser avec Tibor et sa bande, tant le niveau était élevé… Encore plus loin dans les années 70 , cette famille hongroise, nos voisins avec leur fils mon camarade de classe primaire….Son père venait certainement de la vague des réfugiés qui avaient quitté Budapest aprés 1956, mais je ne saurais l’affirmer, c’est trop flou. Faut-il toujours  reculer et sauter dans la mémoire du monde ? Ouvrir les pages des livres anciens….Reparler du temps des invasions dites barbares où un seul nom effrayait l’Europe de l’Empire Romain d’Occident à Constantinople. Celui d’Attila en personne -Roi des Huns -qui rêvait pour la Hongrie de l’époque ,si on peut dire, d’un autre espace, un rien moins élargi…La Gaule tremblait aussi, il reste d’ailleurs une tombe typique retrouvée à Hochfelden en Alsace.Les réfugiés de l’époque fuyaient dans tous les sens comme ils le pouvaient devant les hordes conquérantes. Terreur et destruction: même programme que pour les Syriens d’aujourd’hui. Aujourd’hui le gouvernement actuel de la Hongrie veut fermer sa frontière avec la Croatie. Une entreprise allemande vient même de refuser de lui livrer des barbelés . Que dire de la libre circulation des hommes et des marchandises en Europe ? Une autre question me vient à l’esprit : si le chef des Huns avait eu ces fameux barbelés qu’en aurait-il fait ? L’histoire humaine reste ce vaste camp amnésique dont les portes se referment toujours sur la misère.

Traban voiture de l’ex-RDA

Attila (394-453)

Palinka : Eau de vie traditionnelle hongroise

Publicités
Cet article a été publié dans L'histoire en questions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les barbelés d’Attila.

  1. Olivier Grangean dit :

    Malheureusement, il semblerait que l’histoire ne sert à rien…

    Olivier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s