Vous avez dit provisoire…

lgjmp72

J’ai toujours admiré la manière dont la plupart des gens avaient une facilité à confondre le provisoire à une chose qui dure longtemps, voire même à noyer si longtemps le provisoire de sorte qu’il finisse par devenir définitif. Tiens, les impôts, par exemple, combien ne nous en a t-on pas collés provisoirement sur le dos, si provisoirement que lorsque tu les retrouves sur ta déclaration quinze ou vingt ans plus tard, tu penses qu’ils doivent remonter au moins au moyen-âge, ou qu’ils ont été inventés par quelque empereur byzantin, pour ne pas dire romain. Quoi que, les romains, justement, ils ont inventé le chiffrage en romain, un truc avec des lettres, si incompréhensible au delà de mille, que tu te dis qu’heureusement que les arabes nous ont inventé le chiffrage normal, avec des chiffres normaux, et que c’est bien fait pour leur tronche, aux romains, si leurs calculettes obsolètes n’ont été que provisoires. Et bien non ! Il y a encore aujourd’hui quelques obtus qui s’obstinent à nous remplacer les chiffres normaux, les chiffres arabes en somme, par des lettres, même s’ils sont bien emmerdés pour y mettre le zéro que les romains n’avaient pas encore inventé. Ce zero d’ailleurs, que je me réjouirais parfois à voir apparaître sur ma feuille d’impôts, plutôt que des chiffres qui servent en grande partie à payer à des inutiles, du genre le mec qui est payé pour calculer tes impôts, ou le politicien qui est encore mieux payé pour t’en ajouter des provisoires qui… Et d’ailleurs des politiciens provisoires, pas dictateurs du tout, et démocratiquement élus avec pas loin de 100% des votes – il y a toujours 2 ou 3% de pas démocrates dans chaque pays -, qui finissent par tant te noyer le provisoire dans le bocal, que vingt ou trente ans plus tard, ils sont encore présidents provisoires, et qu’à leur mort, ce sont leurs fils qui, après avoir été politiciens provisoires, deviennent jusqu’à leur mort présidents provisoires. Quant aux 2 ou 3% de pas démocrates du tout, tu te demandes comment ils subsistent dans ces univers provisoires, mais on s’en fiche, on dira qu’ils ne sont que des chiffres.

Et comme il s’est perdu en route, la suite sera pour une autre histoire que tu raconteras à ton sultan une autre nuit. Qu’elle dirait ma chatte à Shéhérazade.

72jmpaout2015_4852

Il me semble que ceci est un caïman, ce qui n’a évidemment aucun rapport avec un politicien, qu’il est d’ailleurs en train de digérer en comptant on ne sait trop quoi.

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans Politique fiction ?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vous avez dit provisoire…

  1. Whaou ! je ne suis quand même pas toute seule a aimer , comme on dit sur FB, quoi te dire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s