Ésus et le tailleur de pierres.

La meule sacrée

esus_god_of_forests_by_danbrenus-d42g0gy

Quelque part sur la Loire était un lieu à nul autre pareil pour les Gaulois. On disait que c’était l’ombilic sacré, là où se regroupaient les Druides pour leur réunion annuelle. On y cueillait le gui et on fomentait des rébellions contre les méchants Romains. Les années passèrent ; les druides entrèrent dans la clandestinité, chassés qu’ils furent par les amis de Jules puis par ceux de la nouvelle religion.

Ils rirent sous cape quand ils virent les chrétiens bâtir, à l’emplacement de la pierre sacrée, la basilique de Fleury. Ce beau vaisseau sur la plaine dont l’image vient se réfracter dans la Loire distante de quelques centaines de mètres. Un mystère de la lumière et de l’eau qui démontre à tous que l’endroit n’avait pas été choisi au hasard.

C’est encore là que naquit une curieuse légende que je ne vais pas me priver de vous livrer. Il se peut que je me fasse taper sur les doigts pour avoir divulgué ce qui doit rester dans le cercle des initiés. Mais c’est bien la mission d’un bonimenteur que de lever le voile sur ce qui devrait rester secret. Embarquez donc avec moi pour retrouver les rives de la connaissance.

Nous sommes au cœur du Val d’Or. Un brave artisan est un tailleur de pierres réputé. Les forgerons de Férolles lui ont commandé une pierre à aiguiser d’une perfection sans pareille. Il peut mettre le temps qu’il faut, mais sa meule devra être en tous points exemplaire. Notre tailleur a pour nom : Acauno-Hardt, ce qui signifie à peu près  « l’homme des pierres dures » et nul n’est plus désigné pour remplir cette mission.

Acauno, nous l’appellerons ainsi, était de petite taille, trapu, doté de mains d’une incroyable largeur. Il avait les cheveux hirsutes et l’humeur ombrageuse. Malheur à qui venait se plaindre du bruit et de la poussière que pouvait occasionner son labeur. Il tonnait plus fort encore pour lui exprimer son mépris avec une volée d’injures. Ses colères étaient si célèbres qu’il y avait toujours un plaisantin pour venir lui faire remontrance tandis que les compagnons de l’aventureux se dissimulaient pour se régaler de son inévitable courroux.

Il se murmurait dans la région que Acauno disposait d’un marteau magique et d’outils capables de venir à bout de la pierre la plus rétive pour lui donner la forme désirée. Faire une roue n’était pas chose facile tant celle-ci demandait rigueur, équilibre tout en ayant des bords parfaitement plats.

Les Gaulois vénéraient tout particulièrement les forgerons : ceux qui dominaient le feu et le fer. C’est l’art de la métallurgie qui leur avait valu leur expansion. Ils avaient aussi un profond respect pour ceux qui, comme Acauno, étaient en mesure d’imposer à la pierre des formes. C’est d’ailleurs notre artisan ligérien qui avait sculpté la pierre de minuit de Pontlevoy : ce menhir qui tournait sur lui-même à la minuit du jour de l’an. De ce prodige, il avait acquis dans tout le pays une réputation sans égale.

Ce soir-là, Acauno était à son ouvrage, il finissait cette meule si parfaite qu’il en était rempli de fierté quand un grand coup de vent fit trembler son atelier. La nuit tombait ; une tempête semblait se lever sur le Val de Loire. Au loin, la rivière grondait, annonçant peut-être l’une de ses redoutables colères. Le silence de la faune contrastait avec les plaintes de la nature.

Au loin, un homme marchait le long de la rivière. Il suivait le vol de trois grues. Celles-ci semblaient l’attendre pour qu’il puisse toujours suivre le chemin qu’elles lui indiquaient. L’homme allait d’un pas serein, du pas de celui qui suit sa destinée. Les oiseaux le menèrent à Fleury, là justement où travaillait notre tailleur de pierre.

Acauno ne fut pas surpris de voir entrer ce personnage de lui inconnu. Il y avait dans l’air assez de magie pour qu’il considérât son visiteur du soir pour ce qu’il était certainement : un être mystérieux et doué de pouvoirs surnaturels. Les trois gues qui tournoyaient au dessus de la maison renforçait ce sentiment d’étrangeté. Nous étions à deux pas des chênes sacrés où les druides ramassaient le gui. Il y avait place ici pour les manifestations surnaturelles.

C’était un géant qui entrait ainsi : tête redoutable aux yeux de braise, au cou de bœuf sur un torse nu, épaules larges et musculeuses, bras puissants , jambes noueuses et , contrastant étrangement avec ce portrait, une voix mélodieuse et douce qui déclara : « C’est toi, Acauno ? Je sais que tu viens de terminer une meule extraordinaire. Je veux que tu affûtes ma hache mon ami ! »

C’était une heure bien tardive pour venir ainsi réclamer un tel service. Acauno n’était pas homme à s’étonner de quoi que ce fût : le Gaulois était ainsi fait qu’il ne craignait qu’une chose… Le ciel pouvait bien surseoir à cette menace durant de longs siècles encore. Alors, il n’avait aucune raison de se mettre la rate au court-bouillon et fit bonne figure à l’intrus, s’exécutant promptement.

Sans plus attendre, il installa la meule sur un socle et entreprit d’affûter la hache de l’inconnu. Il fit si bien son ouvrage que bientôt il rendit à ce client étrange un outil au tranchant d’une finesse miraculeuse. Le bûcheron n’était pas un homme ordinaire, c’était Ésus, le défricheur céleste ; il remarqua la qualité du fil et se précipita dehors dans l’instant pour essayer son outil.

D’un seul coup de hache, il trancha un chêne séculaire qui tomba comme s’il venait d’être foudroyé. Les deux hommes entendirent une plainte : dans l’arbre un vieux druide qui vaquait à sa récolte, sortit heureusement indemne de la mésaventure, se garda bien de tout commentaire en reconnaissant le terrible visiteur et fila sans demander son reste… On ne se met pas les dieux à dos, fût-on un druide réputé.

Acauno, quant à lui, comprit lui aussi qu’il n’y avait rien à attendre de son visiteur. Il s’inclina, bien heureux que le tranchant ne vienne pas s’aventurer sous sa tête. L’homme partit quand l’orage éclata, il disparut aussitôt comme avalé par les flots… C’est ainsi que se termine la légende et tout comme Ésus, je n’ai pas perdu le fil de mon histoire.

De ce jour, à jamais gravé dans la mémoire locale, la pierre ronde resta à Fleury comme un secret bien gardé. Il se murmure qu’elle a été enfouie dans les fondations de la basilique qui se dressa ultérieurement, là où elle était honorée jadis par les Celtes. Notre meule, devenue la pierre sacrée de l’ombilic des Gaules, avait pris du galon. Il faut lui reconnaître qu’elle avait métamorphosé la hache du bon maître : ce dieu défricheur, ancêtre de toutes les divinités celtes, Ésus en personne, le visiteur du soir.

Le tranchant de sa hache était si redoutable que Jules César fit de son possesseur un dieu sanguinaire et guerrier, preuve une fois encore que l’occupant romain n’avait rien compris à l’esprit gaulois. Mais est-il besoin de s’en étonner ? Un Gaulois portant une grosse pierre dans le dos ne prétendait-il pas « ils sont fous ces Romains » ?

Obélisquement vôtre.

Publicités

A propos cestnabum

Bonimenteur de Loire
Cet article a été publié dans L'histoire en questions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

67 commentaires pour Ésus et le tailleur de pierres.

  1. ancoliase dit :

     » Ne pas envahir la page ainsi  » comme je fais mais tu fuis ou tu n ‘es pas toi , voilà et cela est montré par les échanges de chroniques ovales déplacés sur ce blog . Je m ‘en vais !

  2. ancoliase dit :

    Nabum , je réfléchis ; Ils ne vont pas répondre la troupe de Tours , c’est sûr , mais est ce de les avoir regardés en vidéo , je tirais un bout de tissu , je le tendais , le repliais . le fis tourner, et il devint silhouette ; je pensais alors à eux qui manient les masques, et suscitent … mais dis – nous, toi qui les a vus ce qu ‘ils disent muets ? Séduisent – ils seulement ou font – ils naitre un doute ,
    heureux ?
    J ‘ai regretté de n ‘avoir plus le temps de jouer et d’apprendre les dédoublements .. Y a -t- il des raccourcis ? une vie pour arriver là .
    Sincèrement .

    • cestnabum dit :

      Ancoliase

      Le texte a été lu à haute voix devant les gens de la compagnie et il y a eu des larmes …
      Il y a un texte naturellement dans cette pièce

      • ancoliase dit :

        C ‘est la nouvelle qui a été lue devant les comédiens avant qu ‘ils ne se servent d’elle comme support pour la pièce , c’est ça ? Mais un texte passe -t- il dans la pièce , bande – son par exemple ou bien le texte est il le tout ? Un théâtre gestuel , paroles,Il faudrait renvoyer les lecteurs à la note de l ‘OBs, elle est plus illustrée .

        • cestnabum dit :

          Les comédiens parlent

          • ancoliase dit :

            J ‘aimerais les entendre car la voix ne ment pas . je pensais que c’était un théâtre entièrement gestuel . j ‘avais fait un peu de théâtre gestuel à Roubaix mais à la fin on a joué  » parlant  » avec deux comédiennes, l ‘une jouait Isabelle , la soeur de Rimbaud, l ‘autre, sa mère . C ‘était moi . On jouait dans la nuit et la meilleure scène pour moi fut celle , de la traversée d’un champ , seule, loin de tout regard, dans la nuit à peine brisée par quelques projos de balises . mais toute la parole n ‘était que lectures de lettres . Les deux comédiennes échappaient au théâtre dit gestuel . qui n ‘était qu ‘illustration et images du Poème non dit , celui de Rimbaud .

            • cestnabum dit :

              L’actrice a un merveilleux accent berlinois qui donne un charme fou à son interprétation J’avoue être tombé sous son charme

              • ancoliase dit :

                L ‘accent grec, apporte une dimension surprenante . Pour saisir le spectateur , peut recourir à l ‘accent . Ecoutez , gratuit youtube , Musique grecque antique . une voix saisissante oui ,

                • cestnabum dit :

                  La CEE refuse de financer un spectacle avec l’accent grec

                  • ancoliase dit :

                    et avec l ‘accent allemand ? Moi j ‘aime bien entendre parler , ar -ti – cu – lés les mots autres et étranges d’ une langue étrangére
                    La CEE stigmatise donc . C ‘est un organisme politique . les grecs, les Roumains , les nouveaux juifs . Quant aux bougnoules … Ils ne sont pas dans la CEE de toute

                    Bon, je ne posterai plus de coms sur les chroniques ovales puisque
                    à toute

                    J ‘ai récupéré l ‘ordi de mon fils . impec et une bonne nouvelle au sujet de l ‘ancien UIl sera débloqué , j ‘avais oublié le mot de passe ( Débloqué après le 15 – aout ! J ‘espère . )

                    Je reviens donner le lien de cette belle déclamation en grec . Sur une terre déserte , la voix …

                    • cestnabum dit :

                      Attention, certains termes ne sont pas admisibles

                    • ancoliase dit :

                      Lesquels ? Pour qui ? Sois précis . Juifs , bougnoules ? Quand j ‘étais enfant, on parlait de bougnoules et il n ‘ y a pas si longtemps d’ ailleurs . maintenant on parle de danger islamiste . où sont passés les bougnoules de mon enfance ?

                    • cestnabum dit :

                      Le temps interdit de prononcer certains mots

                    • ancoliase dit :

                      Ou la la , il y a un double ! Une affaire de sorcellerie là dessous ?
                      :

                      ancoliase on Ésus et le tailleur de pierres.
                      Lesquels ? Pour qui ? Sois précis . Juifs , bougnoules ? Quand j ‘étais enfant, on parlait de …

                      cestnabum

                      33 minutes agochroniques-ovales.com
                      Le temps interdit de prononcer certains mots
                      *********************************************Tu es celte et magicien nabum ou bien un esprit joue avec les blogs ,
                      va être débloqué quelque chose bientôt je crois
                      les échanges sur chroniques ovales ne paraissent pas .

                  • ancoliase dit :

                    voici le lien youtube des musiques de la Grèce Antique . on y retrouve toutes nos musiques et des musiques du monde entier plus quelquer chose que je ne connais pas ; Le morceau avec cette voix qui s’adresse au vide et scande .

          • ancoliase dit :

            Nabum , les commentaires et échanges ne s’affichent pas sur chroniques ovales . C ‘est bizarre .

      • ancoliase dit :

        Oui en fait la Cie de l ‘Escale qui joue près d’ Avignon à Villeuneuve – c’est pas trop loin mais je ne me risque pas sur les grandes routes et les autoroutes alors , y aller en car plus bus plus car , une expédition et se loger , c’est cher, c’est compliqué ; j ‘attends qu ‘ils viennent , je reste à Puimoisson . le cinéma est arrivé jusqu ‘ici , vrai de vrai , une première . un staff, des caravanes des estafettes et des gens , ils bloquent les routes , pour , tourner une scène de film qui ne se tourne pas ; un retard ? 50 Personnes mobilisées et il ne se passe rien ,
        mais ils occupent le parking en face et ils auront eu le temps de voir tomber le jour . moi j ‘attends aussi . je fais bien je crois d’ attendre . Le nom de la société de production ?  » Les Productions du Trésor  » . ils ont compris .
        J ‘attends que l ‘Escale arrive aussi . C ‘est , nabum ma folie .
        Festival Villeneuve en Scène

        D’un souffle tu chavires, à Villeneuve-lez-Avignon, du 10 au 23 juillet!

        Retrouvez notre caravane-théâtre au Festival Villeneuve en Scène, du 10 au 23 juillet, 17h30, au Bosquet, Plaine de l’Abbaye!
        Une belle occasion de (re)voir notre spectacle D’un souffle tu chavires, et de prendre le temps de se rencontrer!

        La billetterie du festival (04 32 75 15 95) ouvre le 22 juin, pensez à réserver vos places! On vous attend!

        • cestnabum dit :

          Ancoliase

          Merci de les aider ainsi et fournissant des renseignements utiles

          Si vous avez l’occasion, fautes donc ce petit chemin vers eux

          • ancoliase dit :

            Mais je ne sais plus rouler . Tous ces kms pour rien . Qu ‘ils viennent !
            Nabum , le cinéma est venu jusqu ‘ici . C ‘est juste devant chez moi vers minuit qu ‘ils ont tourné une scène ; Personne ne savait ni où ce serait , ni à quelle heure ( pour les paparetzis ! ) et c’était devant chez moi , pile .en face sur la rue . Le mal des pierres avec Marion Cotillard . les Productions du trésor .
            . Ont ils filmé la seule maison du village éclairée le soir ? C ‘est la mienne .j ‘écrivais à cette heure – là . J ‘avais récupéré l ‘ordi et j ‘entrais sur wikipédia pour parler du secret de ce lieu . . M ‘organiser .

            • cestnabum dit :

              Demandez-leur de venir par l’intermédiaire de votre municipalité

              • ancoliase dit :

                Notre municipalité ! Elle NIE l ‘intérêt du passé de cette Terre , de toute fouille sur les origines , de la disparition rapide des traces , 1ERE Terre affranchie du servage au monde si on analyse , son 1ER ADJOINT AU MAIRE vous dit en public
                 » qu ‘ils sont l ‘avenir et que l ‘histoire c’est le passé  » !
                ils vous clouent le bec , allez piailler ailleurs
                commune de 600 habitants, je doute de toute façon qu ‘ils puissent payer
                mais il y a enface de chez moi un parking MUNICIPAL , c’est un bout de champ , où peut stationner la caravane et la représentation se donner . un film vient de se tourner , les caravanes de la société ont stationné en face
                Vue sur le Plateau de Valensole et le soleil couchant . lui est encore là .

                • cestnabum dit :

                  Faites un groupe citoyen pour que la culture et l’intelligence survivent parmi ces loups

                  • ancoliase dit :

                    Qu ‘est -ce qu ‘un groupe citoyen . Est -ce une association ? Ca se rattache à quoi ?
                    Les loups sont partout et menacent même DE VRAI . Ils sont aux portes de nos villages et des villes. On minimise le danger : il n ‘arrivera rien, jamais .
                    Un mouvement citoyen, c’est quoi ? Grand besoin !

  3. ancoliase dit :

    Plus rien ? si . Je vais être privée de net ; je ne pourrais répondre . Il y a la poste , il y a le téléphone, il sonne . Le fils va passer,reprendre son ordi . Be,ad see . Le début de la sagesse :c’est le rien .

  4. ancoliase dit :

    Quelque chose de la force des druides est – il passé , que le récit, sculpté restitue ?

    • cestnabum dit :

      Ancoliase

      Je suis druide et barde ! Ne le saviez-vous pas ?

      • ancoliase dit :

        Là j ‘ai un choc . Non je ne le savais pas Qui vous a reconnu druide ?

        • cestnabum dit :

          Ancoliase

          Notre bon Lug en personne

          • ancoliase dit :

            Nabum , si Dieu en personne des Celtes ou pas te l ‘avait dit , tu ne le dirais pas sur un blog . je ne te crois pas . prouves le . Tu te moques de moi
            et de toi . C ‘est pas bien
            Note que j ‘ai découvert récemment par hasard que j ‘ai des origines hollandaises , mon grand ‘ père s’appelait HUYGHE et je me dis que je descends peut être des Vikings . j ‘ai trouve ça sur wikipédia et c’est pas sans rapport avec les druides . C ‘est peut être à cause de cela que j ‘ai SENTI quelque chose
            mais faut il exposer ce qu ‘on sent
            Je ne te crois pas . Tu es un blagueur .

            • cestnabum dit :

              Je suis issu de Viking et à ce titre j’ai pu de respect pour la chose sacrée

              • ancoliase dit :

                J ‘ai peut être beaucoup d’idées comme tu disais ailleurs mais tu as réponse à tout . Druide un jour pour rire, descendant de viking deux jours plus tard . j ‘avais cherché sur wiki  » runes  » , ce mot venu en mémoire en lisant la note et trouvé des Vikings aux Pays Bas . De là les druides … Moi je mélange tout , C ‘est pas une blague !

                • cestnabum dit :

                  La vérité est peut-être dans le tout qui ne fait qu’un

                  • ancoliase dit :

                    Le tout qui ne fait qu ‘un c’est le divin , la définition du divin .
                    Pour une vie humaine, par contre , c’est dur c’est fatigant .d’explorer et de laisser parler ce qui vient . Seuls les médiums et les poètes décrochent et relient ce qui pour la perception ordinaire ne l ‘est pas .uni ? le monde est très organisé , la pensée régie et ficelée
                    Le tout : Un ?
                    Beaucoup à dire sur les associations d’idées . l ‘association d’idées , libre, préconisée par les Surréalistes est employée par les poètes et tout véritable créateur … je suis un peu fatiguée et n ‘arrive pas à mener mon idée dans tous ses développements et … Bon . tu dis quelque chose qui soulève quelque chose . Mais , Nabum, parle moi de Meers plus bas . Meers à Rotterdam , que s’est il passé la bas dis – tu ?

              • ancoliase dit :

                Et j ‘ai lu un truc sur l ‘armée aux Pays Bas . Longtemps elle ne fut que maritime . Je m ‘étais donnée un pseudo quand j ‘écrivais et envoyais des tapuscrits aux éditeurs . Anna Meers . Je découvris plus tard que MEERS signifiait en néerlandais  » Qui vient de la mer  » Mais mon bateau est le Vaisseau Fantôme !

                • cestnabum dit :

                  Meers et les six reines de Roterdam

                  • ancoliase dit :

                    Je ne connais pas l ‘histoire Un rapport avec ce Vaisseau ? ça me plairait !

                  • ancoliase dit :

                    Je ne connais pas cette histoire . Vaut elle la peine d’être contée ? fais le alors mais vite . Meers c’est le nom que je me donnais  » d’auteur  » !
                    mais je devrais m ‘appeler Maertens et mon demi frere me dit qu ‘il avait fait des recherches généalogiques qui l ‘avaient mené à Rotterdam et les ancêtres ceux la étaient drapiers . Moi je pensais  » Un port . peut – être marchands d’esclaves !  » De toute je ne porte pas ce nom mais je suis carrément flamande tt compte fait sauf par une grand ‘ mere Cattiaux ( une paysanne ! Son pere il vendait du charbon qu ‘il stockait din s’maison ) . Et le Vaisseau Fantôme tu

                    • cestnabum dit :

                      Ce n’était qu’une plaisanterie ne me prenez pas toujours au mot

                    • ancoliase dit :

                      Quelle plaisanterie donc ?
                      Meers et les 6 reines ? Il y a bien des troquets de ce nom et une histoire à Rotterdam mais je ne la connais pas l ‘histoire des 6 reines . Tant pis ! –

                      Moi je crois à tous les mots . C ‘est ce qui nous différencie . je les entends les laisse agir mais gare au farceur qui veut jouer avec .. Gare au mariol !
                      C ‘est tout le problème du spectacle : accepter d’être reflet ou complice ou prendre pour complices ceux qu ‘on  » embarque  » dans l ‘histoire , VOULU vous parler du héros comédien de la pièce de Sartre KEAN qui se rebelle et, réalisant qu ‘il n ‘est qu ‘un reflet pour les autres, crise sur scène et part .
                      Il traversera l ‘océan , quitte le vieux continent
                      Moi je crois aux mots dessoudés . Après ?
                      Merci de m’avoir répondu sur le théatre des masques sur votre blog de l ‘Obs. C ‘est in téressant et très beau . je leur écrirai . .
                      Je ne commente plus sur le site sauf sur mon blog en interne en réponse mais j ‘ai pris note . une sortie théâtrale . Mes coordonnées se sont effacées apres un dernier com chez orcerolles .

                      à suivre
                      les comédiens …

                      amicalement
                      anne marie

                    • cestnabum dit :

                      sirène La petite sirène de Roterdam Pardon, j’ai honte

                    • ancoliase dit :

                      J ‘ai écrit à la troupe . poteau rose découvert concernant les philosophes de Marseille . contradiction avec leur mail chaleureux pourtant reçu .
                      Un faux , comme le com de L. ?
                      Vas savoir je saurai. N ‘aie pas honte De toute je ne te crois plus et ne te prends plus au mot . Bonne journée !

                    • cestnabum dit :

                      Ancoliase

                      Saltimbanque je suis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s