La Liberté d’Expression, une chasse bien gardée.

images

En avant propos, je tiens à préciser que je ne suis pas ici pour justifier tout ce qui se dit sur la toile au nom de la liberté d’expression, mais juste pour défendre ceux qui le font dans le respect de la loi, qui par exemple usent du droit d’humour, du rappel de condamnations de certains hommes politiques…. , et qui pour cela voient leurs commentaires continuellement censurés .

Rappelons que la liberté d’expression est encadrée, et qu’elle est principalement régie par la loi française du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

La diffamation, l’injure, la provocation à la haine ou à la violence, ou encore l’apologie du terrorisme sont réprimés dans ce texte. Il prévoit aussi les cas de diffamation et d’injures raciales, religieuses, à raison de l’orientation sexuelle.

La loi sanctionne également la « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

La liberté d’expression est un droit fondamental et inaliénable aime-t-on rappeler en permanence dans les médias français .

Il est bien de tenir ce discours à longueur d’année dans les colonnes de la presse française, mais il serait préférable de le constater par les faits.Car lorsqu’on se rend sur le site internet de la plupart des médias en question, on a bien souvent le sentiment que ces gens se comportent avec les commentateurs de leurs articles comme le font les politiques avec le peuple, c’est à dire  « Ecoutez nos beaux discours, mais surtout n’en croyez pas un mot ».

En effet, sur ces sites la belle liberté d’expression y est souvent mise à mal pour les simples quidams. L’ironie y est bannie, comme si elle était une chasse réservée pour les médias, et seulement de telle heure à telle heure d’ailleurs, comme la petite soupape qui sert de défouloir. Mais attention, point trop n’en faut, et surtout pas venant de la France d’en bas comme disait un de nos anciens Premier Ministre. Mais c’est vrai, pour qui se prennent-ils ces gueux. Ils osent railler les puissants maintenant.

On va voir de quel bois on se chauffe, allez, qu’on me cisaille ces blagues contre les élites. La fête n’a que trop duré.

Et je ne parle pas des réflexions sur les hommes politiques qui ont des casseroles, là aussi la censure n’hésite pas à les protéger. En gros, on se sert les coudes, et s’il y a des scandales à dénoncer, c’est aux journalistes de le faire, tout en prenant bien soin de rappeler la présomption d’innocence. Quant au peuple qui vient dire ce qu’il a sur le cœur, et bien pour lui c’est la présomption de culpabilité de mal penser, voir pire. Alors on le fait taire en excluant ses propos, y compris lorsqu’ils sont corrects.

Liberté d’expression, liberté de débattre, tout cela est censuré sur vos sites. Continuez de frustrer le peuple . Regardez ce qui se passe en Espagne ou en Grèce, avec ces partis que vous aimez tant salir de vos mots méprisants et insultants. Continuez de la sorte et vous serez balayer avec ces grands partis que les gens rejettent de plus en plus.

Continuez de croire que l’ironie et la liberté de ton, c’est exclusivement réservé aux élites.

C’est sans doute cela que vous appelez l’esprit Charlie .

Publicités
Cet article a été publié dans C'est politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La Liberté d’Expression, une chasse bien gardée.

  1. cestnabum dit :

    Fatizo

    Voilà une contrariété qui m’arrive souvent.
    Des robots stupides viennent contrôler nos écrits, nos réponses et sont incapables de la moindre nuance. Un mot sorti du contexte et le couperet tombe !

    Comme pour ce commentaire avec un adjectif qui vient qualifier les robots et qui en d’autres endroits tomberaient dans l’instant. Curieusement, la censure automatique laisse passer bien des ignominies, ce qui atteste de l’indigence de la pratique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s