Pétainistes, collabos, fachos. Nous sommes des salauds de français.

téléchargement

Si l’on en croit Emmanuel Todd, nous serions de vulgaires petits manifestants anti-musulmans, brefs de sales petits racistes écervelés. Quant à Manuel Valls, il serait tout simplement pétainiste.

Cela va faire plaisir aux musulmans présents lors de ce rassemblement, d’être assimilés à des traîtres à leur religion. D’autant plus que les musulmans présents ce 11 janvier, étaient surement ceux qui avaient fait le plus d’efforts pour sortir des conditions de vie difficiles dans lesquelles ils avaient grandi.

Tout le monde sait, y compris parmi ceux qui sont contre, que dans toutes les manifestations qui ont eu lieu en France ce week-end de janvier, il n’y a eu aucun incident à relever, que l’atmosphère y était digne et respectueuse, qu’à aucun moment on a eu à souligner un geste ou une pancarte déplacée. Mais pour Emmanuel Todd, qui est comme chacun sait un esprit supérieur, il fallait y voir ce que personne n’y a vu jusque là, un mouvement anti-musulman.

Il faut tout de même être un esprit tordu, voir pervers, pour voir le mal là ou il n’est pas.

Mais c’est vrai qu’avec Emmanuel Todd, il ne faut jamais voir un mouvement tel qu’il est en apparence, puisqu’il a osé un jour comparer les émeutes de banlieues de 2005 avec Mai 1968.

Si l’on comprend bien le mode de fonctionnement du démographe, la racaille qui brûle et qui casse est plus digne que les 4 millions de français qui ont défilé en janvier dernier.

Voilà jusqu’où peut mener l’anti-raciste primaire.

Un blanc de « gauche catho » qui défile dans la dignité et le respect est un salaud.

Une racaille qui casse et brûle est un révolutionnaire.

images

Je tiens à préciser que je ne me suis pas rendu au rassemblement du 11 janvier sans y avoir réfléchi auparavant. J’ai bien sur pesé le pour et le contre entre le fait de pouvoir donner le sentiment de soutenir un monde politique dans lequel je ne me reconnais plus et mon devoir de français attaché à certaines valeurs.  Et je dois avouer qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour prendre ma décision .

Car entre les errements d’une classe politique française de plus en plus médiocre et la barbarie la plus abjecte il n’y a pas d’hésitation possible.

Oh je sais, je connais le couplet qui consiste à dire que nous avons participé à un défilé ou se trouvaient de nombreux dictateurs venus du monde entier.

J’aimerai répondre à ces gens, qui trouvent toujours de bonnes excuses pour ne pas agir, que l’Histoire est faite d’alliance de ce genre pour combattre l’innommable.

Lors de la seconde guerre mondiale, je ne pense pas que tout le monde était d’accord pour combattre les nazis aux cotés de la Russie de Staline.

Je pense qu’à l’époque de beaux esprits ne supportaient pas de voir les occidentaux s’allier avec la Russie de Staline pour combattre les nazis, et inversement,  et pourtant c’était la seule façon de vaincre .

D’ailleurs Hitler misait sur le fait que cette alliance contre nature ne tiendrait pas longtemps pour inverser la tendance.

Alors, lorsqu’aujourd’hui je vois des gens venir nous faire la morale parce-que nous aurions défilés derrière des dictateurs, je ne suis aucunement ému car je sais que pour eux il y aura toujours une bonne excuse pour ne pas agir, pour se coucher devant un panzer ou une kalachnikov  .

Nous savons tous que les occidentaux ont mené une politique internationale des plus stupides depuis des dizaines d’années, mais est-ce que pour cela qu’il faut traiter les terroristes en victimes aujourd’hui?

Les allemands aussi étaient des victimes, des victimes de la première guerre mondiale à qui on a fait payer le prix fort, et c’est pour cela qu’ils ont fini par se choisir un fou furieux pour sortir de la crise.

Mais était-ce une raison pour se coucher devant Hitler comme on l’a fait lors des accords de Munich?

Il en va de même aujourd’hui avec les islamistes. Il faut combattre ce que nous avons créé, sous peine de voir notre monde occidental imparfait devenir totalement invivable.

Romain Gary: “Le patriotisme c’est l’amour des siens. Le nationalisme c’est la haine des autres.”

Publicités
Cet article a été publié dans C'est politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pétainistes, collabos, fachos. Nous sommes des salauds de français.

  1. lacaufeu dit :

    Fatizo,

    En écho à votre propos
    Pour éclairer le débat les reflexions de cette chercheuse Alexandra Laignel-Lavastine
    Les dix premières minutes de l’émission les matins de France culture un rapprochement mai 45- janvier 2015…. Entre Islamisme radical et national populisme tous les dangers

    Jeudi dernier dans une tribune parue dans le Monde, Manuel Valls défiait Emmanuel Todd dont l’essai Qui est Charlie ? a fait couler beaucoup d’encre depuis sa parution jeudi également.
    « Non la France du 11 janvier n’est pas une imposture » s’écrie dans cette tribune le Premier ministre qui voit en Emmanuel Todd la figure de proue des intellectuels français contribuant à la floraison du cynisme et du pessimisme ambiant. Pour rappel, l’anthropologue estime dans son essai, et pour le dire vite, que les manifestants du 11 janvier sont en leur essence, racistes, islamophobes et que ce sont des « chrétiens zombies » dignes héritiers des anti-dreyfusards.

    Au-delà d’une énième polémique, un constat affleure : les intellectuels pessimistes commencent à taper sur le système de nos dirigeants, Manuel Valls en tête, mais aussi Najat Vallaud-Belkacem qui dans le Journal du dimanche ce 10 mai réaffirmait ses critiques à l’égard de ceux qu’elle nomme « pseudos-intellectuels » et qui en ont après sa réforme du collège.

    Combats de coqs entre élites politiques et intellectuels de Cour, ou bien profonds débats de sociétés, que nous disent ces duels à « mots tirés » sur notre société et sa construction ou bien sa déconstruction ?

    Après le « suicide français » d’Eric Zemmour, Alexandra Laignel-Lavastine fait un constat allant encore plus loin, celui d’un suicide européen dans votre livre La pensée égarée : islamisme, populisme, antisémitisme : essai sur les penchants suicidaires de l’Europe (Grasset, 6 mai 2015). Assiste-t-on à l’abandon progressif de valeurs finalement pas tant que cela ancrées dans nos sociétés et si oui pour quelles raisons ?

    Bonne soirée.

    • fatizo dit :

      Merci pour le partage. Comme cela fait du bien d’entendre un tel discours. Je vais retenir son nom et me procurer son livre
      De Gaulle disait en juin 40 ; « la France a été trahie par ses élites dirigeantes et par ses privilégiés »
      Marc Bloch ne disait pas autre chose dans « L’étrange défaite ».
      Rien ne change.
      Bonne soirée Lacaufeu.

  2. cestnabum dit :

    Fatizo

    Ne prenons pas la peine de commenter de tels propos.
    Il y a dans ceux qui ont accès aux médias et à la notoriété des gens d’une incroyable médiocrité. Ce monsieur Todd est de ces vainqueurs du concours des circonstances favorables, il a suivi une bonne étoile qui lui permet de s’exprimer alors que sa pensée ne mérite pas le moindre arrêt.

    Laissez-le s’agiter,faire parler de lui ne doit être que sa seule préoccupation tant il n’a rien à dire d’autre.

    • fatizo dit :

      Il est parfois difficile de se laisser insulter sans réagir, surtout lorsqu’on a le sentiment d’avoir eu la réaction la mieux adaptée possible.
      Bonne soirée CNabum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s