Chienlie de bisounours, va !

lgjmp72

Depuis que j’ai poussé mon premier cri – ou un truc sensé lui ressembler – j’ai toujours pensé que la vie d’un bisounours devait être d’une chienlie si exceptionnelle que je ne voudrais jamais la vivre, mais que je préférais la vie en général – ou en particulier – même si elle ne ressemble pas à un dentier que l’on a fait reluire dans une lotion d’émail diamant mélangé à du bicarbonate de soude, et qu’elle se termine en un sac d’os – parfois lavé avec de la soude pour faire plus blanc – et qui a d’ailleurs généralement perdu toutes ses dents, je parle du sac avec les os. Bref, à chienlie d’exception et chienlie et demi, je préfère une chienlie entière, c’est ainsi !

Et c’est ainsi que l’on ne gagne jamais au loto ! Qu’elle dit ma chatte.

M’en fiche ! Je n’ai jamais joué au loto, et tous les glandus qui me mettent la queue au tabac pour y jouer lorsque je vais chercher mes clopes me foutent la peste, mais ce n’est qu’une infime partie de la chienlie entière. Tiens, ça me fait penser au machin du genre élection – piège à cons – où les sinistres qui allaient voter coco il y a vingt ans vont aujourd’hui voter front national et que ça ne les fait même pas tiquer – de loto – lorsque leur glandu de président compare le front national d’aujourd’hui à un tract du parti coco de quand il était en culottes courtes ou en pantashort. Ce glandu de président qui a dû rater quelques cours d’histoire, mais on ne lui en demande pas tant.

« Non, on lui demande juste d’aller vendre des navions de guerre aux Hindous en néchange qu’ils nous fabriquent nos tickets de loto et nos pantashorts. » Qu’elle complète la cigale.

Ben ouais ! C’est comme ça la vie ! Et pendant que nous méditons ainsi, la cigale demande au chien pourquoi qu’il y a tant de migrants qui crèvent sur des bateaux d’infortune pour rejoindre nos austères rivages alors qu’ils seraient beaucoup mieux à bouffer les araignées qui peuplent leurs déserts.

Quant au neveu, il dort en attendant que la révolution se réveille.

72jmppl_0027

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans C'est politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Chienlie de bisounours, va !

  1. cestnabum dit :

    Jean-Michel
    Nous avions entrepris une inexorable descente au enfers.
    Après Le sphinx, François l’énigmatique qui avait pris les pas de Charles le Magnifique (Oublions Valéry le fantoche) nous eûmes droit au Grand Jacques, le gentil benêt, puis ce fut la dégringolade avec le gnome Nicolas, énervé et irréfléchi.

    Cette fois, avec François le pourfendeur d’espoir, nous touchons le fond. Rien de raisonnable n’est à attendre de ce sinistre personnage qui n’a même pas l’excuse du machiavélisme. Tout est médiocrité chez lui …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s