L’autre Hermione.

 

2014-06-01T154010Z_620205978_GM1EA611TNE01_RTRMADP_3_MIGRANTS-ITALY-RESCUES_0_0

 

Rochefort et sa lumière blanche …En ce jour, ni la beauté des demoiselles, ni les rêveries de Pierre Loti ne me viennent à l’esprit…Souvenir d’avoir visité enchanté le chantier de reconstruction de la coque de l’Hermione, il y a une dizaine d’années…La frégate de la liberté prend la mer aujourd’hui, elle longe Fouras en direction de l’île d’Aix. En route pour le Nouveau Monde comme le marquis de Lafayette l’avait fait en son temps. J’aimerais bien être à la pointe de la fumée avec mes amis pour y déguster des fruits de mer et regarder la concrétisation flottante de cette utopie… Fort Enet, Fort Boyard, tous ces noms chers à Vauban… Médias et sponsors, tous au rendez-vous pour nous faire vivre le remake du départ de ce navire de guerre, ne l’oublions pas. Cette unité, fraternité d’amitié franco-américaine saluée, honorée, sacralisée par un discours présidentiel en direct live- nous la souhaitons avec tous les peuples! Mais mon cœur est ailleurs, il baigne dans une autre mer plus chaude et plus cruelle. Dix-huit ans d’effort pour achever ce projet devenu réalité pour l’exploit et la parade. Et si nous avions mis cette ardeur à construire un navire hôpital de repêchage en Méditerranée? La flottille des garde-côtes italiens tourne en rond chaque jour dans l’enfer, elle n’accompagne pas les symboles, mais remonte sans cesse des corps à la porte de l’Europe, dans le grand bain de l’horreur. Lampedusa port de l’angoisse, ce n’est pas du cinéma, la dramatique arrivée de tes figurants! Ils sont bien réels ceux-là, des rescapés hommes, femmes et enfants. Frères humains, oubliez pour un temps la corderie royale et jetez vos bouées de sauvetage à la mer. Ne fermez pas vos yeux sur la grandeur passée car votre engagement bénévole est beau, vos chants et selfies sont prometteurs et les yeux des enfants brillent …Boston vous attend, bras ouverts sous les feux des projecteurs … Quelqu’un oserait-il  demander au pacha* de changer de cap ?

 

*Pacha : commandant d’un navire.

 

http://www.rfi.fr/europe/20150416-migrants-disparus-mediterranee-odyssee-enfants-perdus/

http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/SOS-Europe/Actualites/Decryptage-quand-BCazeneuve-prend-la-parole-sur-les-400-morts-de-la-Mediterranee-

Publicités
Cet article, publié dans C'est politique, Et si la vie..., est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’autre Hermione.

  1. cestnabum dit :

    Lacafeu

    Moi, j’en ai fait ne chanson

    Au large de la Sicile

    Que tous les gens de mer et rivière
    Se souviennent des exilés de l’enfer
    Pauvres gens abandonnés au destin
    Entassés sur des vieux rafiots malsains

    Leur première aventure marine
    Les conduira bien vite à la ruine
    Au bout de ce terrible voyage
    La peur, la honte ou le naufrage …

    Des bateaux sans aucune confiance
    Des épaves laissée là en partance
    Promettent des périples trompeurs
    Pour qui n’est pas navigateur

    *
    Des marchands de rêves et de beaux songes
    Leur ont vendu cet affreux mensonge
    Partir pour changer de destinée
    Survivre et pouvoir espérer

    Des pirates les jettent à la mer
    Début d’une affreuse galère
    Ces hommes au bout de leur chemin
    Espèrent qu’on leur tende une main

    Les premières victimes, des enfants
    Expirent dans les bras de leurs mamans
    Les plus faibles finiront la route
    Agonisant au fond de la soute

    Les survivants affamés et meurtris
    Verront surgir les gardes d’Italie
    Pensant échapper à leur triste sort
    S’arrêteront dans le premier port

    Ils reviendront sans ménagement
    Vers le pays de leur embarquement
    Ces malheureux marins du désespoir
    Dont jamais nous chanterons la gloire

    C’est au large de la belle Sicile
    Que la pauvre humanité vacille
    La mer vaste tombeau silencieux
    Pour tous ces peuples miséreux

    Que tous les gens de rivière et de mer
    Tendent la main aux exilés si amers
    Pauvres gens trahis par des gredins
    Quand sombre leur nouveau destin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s