Les notes en question

Le socle est à leur portée …

mesure_002

À l’école, peut-on supprimer les notes sans risquer la cacophonie ?

Un élève est-il amer quand on lui présente une note salée ?

La note chiffrée en français est-elle opportune ?

Faut-il faire preuve de diplomatie pour présenter une mauvaise note à ses parents ?

Risque-t-on le renvoi quand on a une mauvaise note en bas de page ?

La note de frais est-elle la suite logique des bons résultats scolaires ?

Une bonne note vous permet-elle de rester au diapason ?

Pourquoi les professeurs inscrivent-ils les notes sur un carnet et non sur une portée ?

Peut-on baisser la note d’un élève qui élève le ton ?

Le zéro est-il une note ou un soupir ?

Les professeurs qui reçoivent une note de service font-ils, eux aussi, la tête ?

La fin des notes enchantera-t-elle les élèves ?

La moyenne se dissout-elle dans le socle commun ?

Peut-on classer les notes dans les oubliettes de l’histoire scolaire ?

Les agences de notation auront-elles encore un avenir ?

Pour acquitter une note, faut-il apporter la preuve de sa bonne foi ?

Faut-il recueillir des notes perdues ?

Pour intercepter une note, doit-on arrêter un contrôle en cours ?

Les notes confidentielles restent dans la marge ?

Un examen attentif est-il nécessaire pour consulter ses notes ?

Infliger une mauvaise note relève-t-il de la sanction ou bien du salaire du labeur ?

Peut-on incorporer une note qui sort des rangs ?

Faut-il gonfler les notes pour sauver la face d’une institution qui manque d’air ?

Pour enseigner le fait religieux faudra-t-il présenter des notes d’autel ?

Peut-on élever un élève à qui l’on abaisse sa note ?

La note en bas de page n’est-elle pas de même nature que la note sur vingt ?

Le barème des notes est-il modulable en fonction des clients ?

Pendant le carême, peut-on grossir une note ?

Quand réglera-t-on la question des notes ?

La note est-elle un jeu de hasard ?

Faut-il mettre une note manuscrite à une copie dactylographiée ?

Un sale type qui commet des écarts aura-t-il droit à la moyenne ?

L’ascenseur social impose-t-il de faire monter artificiellement les notes ?

Un élève peut-il compulser ses notes pendant un contrôle ?

Une fausse note rompt-elle l’harmonie dans une classe ?

Une mauvaise note vous laisse-t-elle sur votre faim ?

Une bonne note est-elle la cerise sur le tableau ?

Peut-on accumuler des mauvaises notes sans payer la note ?

Peut-on rester dans la moyenne sans sortir du lot ?

Est-il permis d’être critique sur une note ?

Un bon élève doit-il partager ses notes avec les nécessiteux ?

Un professeur peut-il se passer de notes pour faire son cours ?

Faut-il noter le tricheur ?

Est-ce trop connoter que de vous demander vos notes ?

Les parents doivent faire une croix sur les notes qu’ils n’ont pas signées ?

Docimologiquement vôtre

 

Publicités

A propos cestnabum

Bonimenteur de Loire
Cet article a été publié dans L'école en questions.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s