Saint-Eugène.

Il pleut sur Saint-Eugène… Roger* est revenu dormir avec les honneurs près de son père Joseph. Les larmes dévalent du ciel dans le cimetière en pente de Bologhine*. Elles sont juives, arabes ou berbères, chrétiennes, israélites, musulmanes ou athées … De toute façon, elles sont. Saint-Eugène ! Les paroles de mon père, qui y vécut enfant, respiraient la lumière quand il prononçait ce nom. Depuis Notre Dame d’Afrique, on surplombe toujours les villas mauresques et le stade municipal de l’ASSE* qu’il admirait, où la grande équipe du Stade de Reims de Raymond Kopa était venue jouer. Comme Roger et son père, le mien militait pour une Algérie de la diversité, quelles que soient les croyances et les origines… L’odeur des eucalyptus et des pins chatouille les narines. La glycine des souvenirs enveloppe  la tête et le cœur en prime… Face à la mer, les façades de la mémoire se projettent dans les étoiles…Combien de Navarro naviguent dans les têtes et font écran à nos sentiments ? Les accents qui chantent courent à travers le temps, plus vite que le bruit des bombes.

 

*Roger Levy, dit Roger Hanin, 1926-2015

*Bologhine (Ex-Saint-Eugène): commune de la wilaya d’Alger

*ASSE : Association Sportive Saint-Eugènoise

https://www.youtube.com/watch?v=g4VwfZ8zUt8

 

Roger Hanin

Publicités
Cet article, publié dans Et si la vie..., est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Saint-Eugène.

  1. cestnabum dit :

    Lacafeu

    C’est étrange comme cet homme a laissé des regrets.

    J’avoue ne pas être du nombre de ses admirateurs.

    Paix à son âme

    • lacaufeu dit :

      Merci Nabum,

      Peut-être ne connaissiez-vous pas son travail courageux de cinéaste ?,

      Bon dimanche.

      http://www.bfmtv.com/societe/crime-raciste-train-denfer-commemore-trente-ans-apres-646446.html

      Train d’enfer (film, 1984)
      Train d’enfer est un film français réalisé par Roger Hanin, sorti au cinéma le 9 janvier 1985. Ce film est tiré d’une histoire vraie. Le 14 novembre 1983, un algérien de 26 ans, Habib Grimzi, est battu à mort et défenestré du train Bordeaux-Vintimille par trois jeunes candidats à l’engagement à la Légion étrangère.(source wikipedia)

      • cestnabum dit :

        Lacafeu

        Je sais ce film
        Je ne peux le mettre en balance avec les téléfilms trop faciles, le rôle de beau-frère et les positions pas toujours claires. Je suis sans doute injuste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s