Erreur de calendrier

Célébrons son avènement …

saint_nicolas_pere_fouettard_440

Un parti politique en pleine rénovation s’est donc donné un nouveau saint patron avec une petite erreur de calendrier. Il n’y aurait pas de mal à ce décalage sans importance si la droite française n’avait décidé de s’ancrer dans la tradition chrétienne depuis quelque temps. C’est uniquement pour leur rendre service et dans un souci de précision que je me permets de leur signaler cette petite erreur.

L’élection électronique aurait dû se dérouler le 6 décembre pour célébrer le grand sauveur d’une France qui se noie dans les problèmes multiples, les mauvaises nouvelles et les catastrophes de toutes natures. Le Grand Saint Nicolas est de retour ; il est le seul à pouvoir nous sortir du baquet de l’affreux boucher. La preuve est faite que les belles histoires font encore rêver.

Curieusement, les militants admiratifs voient également en lui le père Fouettard qui va tordre le cou aux faiblesses hexagonales. Le Patron du libéralisme sauvage va supprimer les fonctionnaires, détricoter les lois sociales, abaisser les impôts, libérer l’esprit d’entreprendre, de licencier, de faire tout et n’importe quoi. N’était-il pas en son temps évêque de Myre ? Il a plus d’une cible dans son viseur …

Les cadeaux escomptés ne seront pas donnés aux petits enfants. Ce Saint Nicolas-là préfère les Grands, les riches, les amis du Qatar et d’autres contrées où l’argent est le seul critère moral. La tradition va en prendre un coup, la distribution des cadeaux ne sera pas généralisée. Le retour de Nicolas, c’est certain, sera sous le signe de la vengeance du serpent à plumes.

Nous nous pensions tous sur le même bateau. Nous allons vite découvrir que beaucoup d’entre nous vont se retrouver abandonnés sur des chaloupes, laissées en pleine tempête sur une mer agitée tandis que les privilégiés pourront à nouveau voyager en yacht sans honte ni remords. Le futur capitaine du paquebot France ne fera plus de détail : les pauvres iront à la soute ou au fond de l’eau !

Le père Fouettard et Saint Nicolas de Latran ne font qu’un. Ce sont les deux avatars d’une belle illusion : celle d’un homme qui voue sa vie au bien de la nation. Il y a loin de la légende à la triste réalité d’un homme cupide et sans foi. Nous l’avons vu à l’œuvre : il ne recule devant aucun mensonge, aucune bassesse, aucune grimace pour tromper, tricher, dénigrer, abattre tous ceux qui se mettent en travers de sa route. C’est un prédateur et non le magicien espéré par des militants subjugués par sa faconde haineuse.

Est-ce l’insigne médiocrité de la gauche socialiste qui pousse des militants à préférer la politique du pire ? C’est bien là la plus grande énigme de cette élection annoncée. Pourquoi la droite ferme-t-elle les yeux sur les turpitudes passées ? N’existe-t-il pas dans ses rangs des êtres intègres et honnêtes pour reprendre un pouvoir qui leur est offert sur un plateau par un parti socialiste totalement impuissant ?

Il y a dans ce mystère quelque chose qui relève de la foi candide. C’est bien Saint Nicolas qui revient en grâce et non le petit homme qui grimace. La désespérance pousse à croire en l’homme providentiel, le magicien des petits matins électoraux, le tribun des paraboles sécuritaires. La droite s’est placée sous le signe du goupillon ; c’est cette histoire du mariage pour tous qui a soudé ce clan derrière le thuriféraire des puissants.

Puisque son élection est désormais acquise, qu’il n’y a plus rien à espérer d’une nation qui va réactiver son baptême ancestral, il y a du souci à se faire pour notre laïcité et l’état de droit. L’onction divine accordée à Nicolas II, prince de l’église, seigneur du parti et futur roi de France nous place dans une fâcheuse perspective.

On peut remercier François le flasque du désastre qu’il a provoqué. Le miracle n’aura pas lieu ; Dieu a choisi son camp, Le grand Saint Nicolas est de retour ; gloire à lui et à ses adorateurs ! L’avenir s’annonce radieux, la France s’est trouvé un sauveur !

Iconoclastement sien.

http://www.rtbf.be/video/detail_histoire-la-legende-de-saint-nicolas?id=1872850

Publicités

A propos cestnabum

Bonimenteur de Loire
Cet article a été publié dans C'est politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Erreur de calendrier

  1. cestnabum dit :

    Fatizo

    Tant de personnes sont de mèche avec ce triste sire que j’en viens à douter de l’orthographe !
    Heureusement, ce n’est pas une lumière !

  2. fatizo dit :

    Ah non CNabum, surtout pas le 6 décembre, je ne tiens pas à avoir mon anniversaire de gâcher par la présence de ce triste sire sur tous les écrans .
    Bonne soirée CNabum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s