Saint Thomas

La nouvelle donne …

St_Thomas_Aquinas-181x300.jpg

Pas vu pas pris. Saint Thomas n’a plus besoin de voir pour croire, il lui suffit désormais de n’être pas vu pour ne pas payer. Voilà la nouvelle donne d’une société qui est impitoyable pour les humbles et si permissive pour les gredins cravatés ou les friponnes en tailleur. La morale sociale doit se plier aux nouvelles règles du Dieu fric …

La chose n’est pas simple et le catéchisme fort complexe à écrire. Cette éthique des affaires se conçoit différemment selon sa position et son pouvoir. Il y a bien des principes qui échappent aux uns quand ils assomment les plus nombreux. Il y a, plus encore, des échappatoires et des clauses libératoires pour les plus malins ; tous les autres n’étant considérés que comme de vulgaires imbéciles.

Ceux-là même qui réclament la démission de leur cher collège Thomas, passent leur temps à édicter des lois qui incluent systématiquement le petit alinéa susceptible de leur offrir une porte de sortie, un petit passage méconnu, par lequel ils pourront, ainsi que leurs commanditaires, échapper à la nouvelle règle. Ils s’indignent de la présence à leur côté d’un négligent, quand le plus grand nombre d’entre eux ne néglige jamais de s’exonérer de la loi commune, surtout lorsqu’elle est fiscale.

Mais revenons à notre Saint Thomas de la négligence et de l’oubli, saint patron des gredins et des imprévoyants, nouvelle idole des filous et des exilés fiscaux. L’homme clame sa bonne foi, se défend bec et ongles prétendant qu’il n’a rien à déclarer. C’est justement ce qu’on lui reproche depuis plus de trois ans. N’écoute-t-il pas les reproches qui lui sont faits ?

Il se dit harcelé et finirait, si l’on en croit, par sortir de ses gonds … La chose ne paraît pas très compliquée quand on ne paie pas son loyer. Qu’il le fasse et qu’il n’abuse pas non plus des huissiers de la république et des lambris du palais Bourbon ! L’homme ne respecte pas le cadre ; qu’il aille se faire pendre ailleurs et certainement pas à nos frais !

Pris la main dans le sac, le bon copain de l’ami Cahuzac, continue de vouloir la garder dans la bourse commune. Il lui faut pour cela quitter le parti, seule mesure qui semble effacer l’ardoise et la honte. Nous, pauvres spectateurs affligés, il ne nous reste plus qu’à adhérer massivement au parti d’en rire, n’ayant plus l’espoir de moraliser cette République des gredins.

THOMASTHEVENOUDSE.jpg

Alors, soyons fous et réclamons de notre bonne administration fiscale l’envoi d’une petite médaille à l’effigie de Saint Thomas dans nos déclarations d’impôts. Ce petit talisman nous autorisera bien des largesses vis à vis du carcan qui nous étouffe et qui ne semble pas les étrangler, eux les donneurs de leçons pour les autres.

Un scandale de plus, un scandale de mieux dans cette République qu’on nous a promise exemplaire. Nous devons enfin nous rendre compte que l’exemple vient toujours d’en haut. C’est nous qui n’avions pas compris le sens de cette promesse. Il est grand temps, à l’image de ce brave Thomas le taquin, de mettre en application les modèles qu’on nous propose.

Oublions de payer nos impôts, négligeons les loyers, renonçons à la TVA et aux taxes pétrolières. Voilà les bons conseils que nous donnent nos amis élus pour redresser la balance des paiements. J’avoue ne pas trop comprendre comment une telle stratégie fonctionnera mais je leur fais une confiance aveugle et sourde. Je suivrai les préconisations de « Thomas l’entourloupe ».

J’avoue que notre pauvre vie politique finissait par m’ennuyer. Voilà un nouvel épisode qui me réjouit. Nous allons enfin nous amuser. Devenus des fidèles du Saint Thomas des fraudeurs, nous allons pouvoir soigner notre phobie administrative, notre haine institutionnelle, en suivant la voie tracée par le bon berger des moutons noirs. Vive la transparence : nous allons faire le ménage, sans payer le petit personnel, naturellement ! L’actualité de nos bons amis socialistes est un trésor public ; n’ayons plus honte de nous en délecter et d’en jouir sans modération !

Repentancement sien. 

St-Thomas-Aqunias-9-2.jpg

Publicités

A propos cestnabum

Bonimenteur de Loire
Cet article a été publié dans L'histoire en questions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Saint Thomas

  1. fatizo dit :

    On s’étonne, on s’égosille, on nous dit qu’il ne peut pas rester.
    Aller, votez une loi qui excluera de suite tout homme politique pris la main dans le pot de confiture.
    Quoi, vous ne pouvez pas vous faire ça entre vous. Les lois répressives c’est seulment pour le peuple.
    Bonne soirée CNabum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s