La Coupe du Monde démontre que la mondialisation nous conduit dans le mur.

images

Les équipes d’Angleterre, d’Espagne et d’Italie ont été éliminées au premier tour de la Coupe du monde au Brésil. Il s’agit de 3 anciens champions du Monde (en titre pour l’Espagne).

On peut  également remarquer que  ces pays possèdent les championnats les plus relevés et les plus riches.

Et qui dit riches, dit gros moyens financiers pour se payer les meilleurs joueurs de la planète.

Il faut savoir qu’en Italie, plus de la moitié des effectifs de première division est composée de joueurs étrangers. En Angleterre, cela fait de nombreuses années que l’on voit certaines équipes n’aligner qu’un ou deux éléments du pays d’origine du club.

En Espagne, la Roja a longtemps puisé sa force sur le modèle de jeu du Barça, mais ce club faisant de plus en plus appel à de grands joueurs étrangers (Messi, Neymar,Dani Alves, Alexis Sanchez…), il va être de plus en plus difficile pour la sélection de poursuivre sur cette base.

Du coté des échecs , il ne faut surtout pas oublier le Portugal de Christiano Ronaldo, le star du football qui correspond le mieux à ce modèle ultralibérale, et qui est totalement incapable de démontrer le même talent dès qu’il se retrouve en sélection nationale lors de grandes compétitions.

Le modèle ultralibérale est basé sur la réussite personnelle à tout prix, sur l’égoïsme,. Un égoïsme qui est la qualité première du joueur du Real, ce qui est en totale contradiction avec la solidarité que demande l’attachement à une patrie, ou lorsqu’on joue pour une sélection Nationale.

On pourrait me répondre que le championnat allemand possède lui aussi de gros moyens financiers, et que l’Allemagne est toujours qualifiée.

En effet, mais son club phare le Bayern de Munich, a toujours su avant tout recruter les plus grands talents de la Bundesliga, servant ainsi de laboratoire ou de tremplin pour la Mannschaft .

Mais alors, pourquoi tous ces footballeurs étrangers qui évoluent dans les plus grands championnats européens sont-ils si bons lorsqu’ils se retrouvent sous le maillot de leur sélection?

Et bien, parcequ’ils sont  toute l’année loin de chez eux,de la terre qui les a vu naître et grandir, gagnant de l’argent dans des clubs ou il faut lutter pour jouer, ou l’on retrouve des joueurs de multiples nationalités ayant peu de choses en commun si ce n’est un maillot qui changera peut-être la saison suivante. Ils comprennent mieux que personne que tout cela n’est plus un jeu, plus une histoire en commun, qu’ils ne sont plus que des pions qui peuvent être vendus à n’importe quel moment comme de la vulgaire marchandise.

Alors  lorsqu’ils reviennent jouer ensemble, ils donnent tout ce qu’Ils ont pour cette terre qui a fait d’eux des hommes. Ils retrouvent un peu de ce qui les faisait rêver lorsqu’ils jouaient dans la rue étant mômes. Ils savent que ce maillot nationale n’est échangeable contre aucun autre, que demain on ne les retrouvera pas dans le camp d’en face, alors ils donnent tout, ils vont au delà de leur talent, de leur force et de leur courage, tout cela parcequ’ils sont fiers d’appartenir à une patrie.

Oui, le football est beau lorsqu’on sait que la motivation première n’est plus l’argent. Il est beau lorsqu’on voit des joueurs pratiquement inconnus se donner à 100% et venir bousculer la hiérarchie.

Cette Coupe du Monde qui se joue actuellement au Brésil est pour de nombreux observateurs l’une des plus belles de l’histoire en terme de jeu. Comme on le voit , elle nous fait voir que la mondialisation nous envoie dans le mur, qu’il faut revenir vers un protectionnisme intelligent et positif  . A ce titre, ce qui est montré par l’Amérique Latine lors de cette Coupe du Monde est en tout point remarquable. Des équipes au jeu très ouvert, des joueurs solidaires,des supporters extrêmement sympathiques et soutenant leur équipe du début à la fin.

Et la France dans tout cela?

Et bien la France s’est remise définitivement de l’épisode Knysna,le plus pitoyable du football français , sommet de vulgarité et de bêtise, à l’époque ou elle avait à sa tête un Président qui possédait les mêmes qualités.

Oui vraiment, tout est politique dans le football je vous dis.

Publicités
Cet article, publié dans C'est politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La Coupe du Monde démontre que la mondialisation nous conduit dans le mur.

  1. Ils ne se connaissent pas, ils jouent ensembles que rarement et puis ils sont pourris par le fric.
    Le patriotisme et l’esprit d’équipe sont deux valeurs qui passent au-dessus de leurs têtes.
    Bonne semaine.

  2. lacaufeu dit :

    Fatizo,

    Plus on avance dans cette compétition et plus le mot peuple remplace le mot équipe. On entend même parfois derrière le terme nation. Si ce que vous dîtes est absolument vrai sur le business football et les expatriations. il faut toujours se garder de tout élan patriotique. L’effet-miroir se brise souvent devant la réalité même quand l’image renvoyée est belle.

    Pour vous ne pas manquer «ZERO THEOREM » de Terry Gilliam avec un Christophe Waltz extraordinaire.

    Bon dimanche.

    • fatizo dit :

      S’il y a un « besoin » de patrie si fort aujourd’hui, c’est avant tout du à cette mondialisation galopante qui ne pense qu’à faire du profit sans se soucier de l’humain.
      On ne peut pas en vouloir aux gens de combattre ce qui et mauvais pour eux, même s’ils choisissent l’excès pour cela.Et plus on ira loin dans la mondialisation, plus le nationalisme grandira. Ce repli sur soi est un réflexe de survie.
      Alors pour l’éviter, n’ayons pas peur de faire en sorte de garder un minimum notre identité.
      C’est pour ça que nous n’avons pas le droit de laisser l’amour du pays, de notre culture, à la droite dure.
      Mais il s’agit d’un discours de façade, car elle n’aime pas la France, son histoire le prouve.
      C’est d’ailleurs assez amusant de voir qu’aucun politique d’extrême droite, et ce depuis de nombreuses années, n’a soutenu l’équipe de France.
      Par contre lorsqu’il s’agit de taper sur un joueur qui ne chante pas la Marseillaise, ils sont présents, mais la victoire les rend malade.
      Bonne soirée Lacaufeu

  3. cestnabum dit :

    Fatizo

    Je diffuse
    C’est remarquable de clarvoyance …

    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s