Rencontre avec Isoglosse

lgjmp72

Et bien oui, il m’est arrivé de rencontrer l’Isoglosse, parfois, le long de la ligne Joret qui sépare les Normands des Picards, quelque part (obviously) entre la Normandie et la Picardie, et où, allez savoir pourquoi, les gens parlaient alors le Normando-Picard et souvent le Picardo-Normand.

Ce qui fait qu’ils se comprenaient tous. Qu’elle dit ma chatte.

« Comme tu dis. » Qu’elles disent les autres bestioles, alors que le neveu est toujours en quête de vraivolution.

En effet, en Normando-Picard ou Picardo-Normand, il y a une mutation de la voyelle de contact du fait d’un début de palatisation, ce qui amène notre vulgaire canis à quatre pattes, parfois nommé chien, à devenir en Nor-Pi-machinchose un kien ou un quien (mais je ne vois pas le rapport avec la palatisation de la voyelle).

Certes, mais cette palatisation voyellique peut aussi résulter d’une modification de la consonne (qui la précède), ce qui rend la-dite consonne sifflante, d’où le fait qu’un « ti » peut devenir un « si », ou qu’un « tu » peut se transformer en « su ».

Quant à une isoglose, c’est une glose qui ne se parle qu’à elle même. Mais c’est encore pour une autre histoire. De même que celle de la différence entre taire, traire, suaire…

« Ou faire suer… » Qu’elle dit la cigale à la fourmi pendant que le chien zonfle.

72jmp juin2014_4704d

 

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans Un peu de rêverie.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Rencontre avec Isoglosse

  1. je suis picarde et j’ai habité pas très loin de l’Oise normande, maintenant je suis près de la baie de Somme et bien ce matin je sais que si j’avais un kien il ne serait pas rattaché à la Normandie car d’après les dernière nouvelles la Picardie va se regrouper avec Champagne-Ardennes, je ne vois pas la logique.
    Si nous avions fait Haute et basse Normandie + Picardie il y avait la continuité du littoral et même avec le Nord-Pas-de-Calais c’était pareil mais pour nous Champagne-Ardennes c’est très loin.
    Enfin je ne cherche plus à comprendre, il n’y a que le champagne produit dans l’Aisne qui va y retrouver son cousin de la région de Reims.
    Bonne journée.

  2. cestnabum dit :

    Jean-Michel

    Bas et hauts normands vont se retrouver et c’est tant mieux
    Quant ) nous pauvres gens du Centre, nous sommes les dindons de cette farce, on nous ballote d’une région à l’autre en oubliant que nous avons une histoire et un fil bleu qui nous unissent …

    Mais pour un Hollandais, que c’est loin la Loire …. et il est en train de réveiller les volcans et d’oublier le Fleuve royal (quel vulgaire esprit de vengeance de la part de ce petit homme)

    • jean-michel plouchard dit :

      J’ai (un peu) l’impression que comme tout ce qu’ils font, nos « gauchistes » de droite, le font dans l’improvisation la plus complète, pour ne pas parler d’absurdités.
      Bonne soirée C’est Nabum

  3. fatizo dit :

    Je suis de cette région mon gars. Je suis normand mais à la limite de la Picardie;
    J’ai entendu les petits vieux parler comme ça toute mon enfance .
    Bises et belle soirée à vous deux.

    • jean-michel plouchard dit :

      C’est pourtant si simple de se comprendre entre isoglosses. Mais il faut croire que…
      Bonne soirée à toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s