Demain, je sors à poil…

lgjmp72

Bien oui, demain, je sors à poil, enfin à poils plutôt. Je viens en effet d’apprendre que les fringues achetées chez Auxchamps (marquées In Extenso, pardon, publicité interdite) étaient fabriquées au Bangladesh, et certaines dans l’immeuble du Rana Plaza qui s’est effondré en avril 2013, faisant 1135 morts et 2000 blessés.

ranaplaza

Or, ayant horreur de faire les courses, j’ai la fâcheuse manie d’aller acheter mes fringues, futals, slips, chaussettes et même tshirts chez Auxchamps, et généralement par trois ou quatre, histoire de n’avoir pas à y retourner trop vite.

Sans l’avoir su, je suis donc aussi responsable de la mort de ces 1135 petites mains (et on multiplie par deux dans ce cas) totalement sur-exploitées, et comme « Auchan (je mentionne le nom puisque je cite Le Monde) n’a pas versé 1 centime au fonds d’indemnisation des victimes » ; je balance toutes mes fringues au feu. Et allez hop, je sors à poils. Cela fera un spectacle de rue, et si je récolte quelques centimes, je les verserai au fonds d’indemnisation des victimes. Nan mais !

Il a de ces idées, parfois, le Jean-Mi ! Pourquoi qu’il se met à imiter les chats.

 

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans Questions de société ?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Demain, je sors à poil…

  1. je ne savais pas que les fringues de chez eux venaient de là-bas mais c’est aussi notre faute, on ne lit pas les étiquettes, on prend, on met dans le caddie et hop c’est fait basta.
    Ca va aussi me faire réfléchir mais me promner à poil là j’hésite !!!

    • jean-michel plouchard dit :

      J’ai vérifié avant de les brûler, aucune mention du Bangladesh sur les étiquettes. Alors tous à poils, nan mais, qu’elle dit ma chatte.
      Bonne soirée

  2. cestnabum dit :

    Jean-Michel

    Le prix à payer pour cette mondialisation si merveilleuse c’est la ruine, la honte et le mépris.
    Voilà bien des domaines où les grandes surfaces sont expertes

    • jean-michel plouchard dit :

      Le mépris aurait-il un prix ? C’est Nabum. Ce pourrait être un sujet pour vos billets du dimanche.
      Bonne soirée

  3. fatizo dit :

    Malheureusement la grande majorité des fringues que nous portons ont été fabriqués dans ces pays par des mômes ou , au mieux, par des adultes exploités et maltraités.
    Belle soirée à vous deux.

    • Petite marrante dit :

      Crois-tu qu’ils soient payés moitiés prix du peu qu’ils gagnent déjà quand ils fabriquent des demi soutien-gorges pour les femmes opérées du cancer du sein?
      Oui je sais ce n’est pas de très bon goût, mais on peut rire de tout paraît-il !
      Bises et belle soirée à toi Fatizo

      • jean-michel plouchard dit :

        Un sein en moins, c’est un gosse de moins à nourrir, qu’il dit mon sage Bangladeshois. Quoi que, c’est peut-être l’inverse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s