Droit de non vote

lgjmp72

ou pourquoi je n’irai pas encore voter, encore et encore…

Le jour où le vote blanc sera reconnu, et vraiment reconnu et comptabilisé comme un vote de refus, j’irai peut-être voter, mais ce n’est pas encore le cas, et ne le sera sans doute jamais tant que nos politiciens auront de quoi se baffrer du matin au soir. Et quant au candidat qui se revendiquait pour cette reconnaissance du vote blanc, il est si insipide que… il peut continuer à battre le beurre. Cela n’empêchera pas Candide de cultiver son jardin.

Bon, commençons à expliquer pourquoi mon refus de vote, et de droite à gauche.

Ca va être plus rapide pour la droite, puisque t’es d’extrême extrême gauche de l’extrême que plus qu’à gauche ça n’existe pas. Qu’elle dit ma chatte.

Oui, mais ça va aussi être aussi rapide pour la gauche qui est de droite.

Le Pen et sa compagnie de fachos… J’ai déjà dit et redit ce que j’en pense.

« La fourchette dans le cul ? » Qu’elle demande la cigale.

Un truc du genre, et on peut le faire à une bonne partie de la droite prétendue « républicaine », mais uniquement prétendue ; et on peut l’étendre même à l’autre partie de la droite qui a autant d’idées que la France a de pétrole.

Le centre ? Aucun intérêt qu’elle me dit la balance, il oscille d’un côté à l’autre, toujours pour pencher vers la droite.

Les socialsquois ? Ils sont quoi ? En deux ans, ils ont mieux fait la politique du MEDEF que la droite n’a jamais osé le faire en plus de 20 ans ! Et lorsque j’entends parler d’UMPS, cela me faire rire sournoisement, personnellement, je parlerais plutôt de MEDEFPS (ou l’inverse, on s’en fiche).

La gauche que l’on dit aujourd’hui « radicale » ? Elle n’a de radicale que son ubuquerie. Je ne parlerais même pas de Mélenchon…

Ouais, on sait, tu ne l’aimes pas celui-là. Tu le fiches dans le même sac que la Mamie Boutin. Et hop ! à la mer le sac ! Avec tous les autres poiliticien(e)s d’ailleurs.

Ni du prolo qui préfère rester dans son usine avec ses potes, plutôt que d’être président (bien qu’il ait eu le mérite de dire sa vérité). Ni du facteur qui, quoiqu’il en soit, restera facteur parce qu’il n’a aucun projet anticapitaliste.

« Ben oui, il ferait quoi sans le capital de la poste ? » Qu’elle dit la fourmi qui commence à comprendre le marxisme.

Alors voter pour qui ? Les écolos et leurs salades pas très fraiches que même Dany le Rouge ne veut plus bouffer ? Les féministes qui sont devenues des ringardes radotantes qui n’ont toujours pas pigé que lorsque la femme sera l’avenir de l’homme, on sera dirigé par des Miss Tatcher ? Les trotinettistes à deux sous , pardon, les trotskystes à deux sous pour qui la révolution permanente consiste à rester employé de sa banque ? Quant aux autres insignifiants du programme, je n’en parle même pas.

Bon, voter pour le mec qui veut légaliser la marie-jeanne, pourquoi pas ? Mais je m’en fiche, dans mon micro parti, elle est déjà légale.

Bref, de l’extrême gauche à l’extrême droite, il n’y a pas l’ombrelle d’un projet cohérent pour changer radicalement le monde.

« Ni pour faire une vaivolution. » Qu’il dit le neveu.

Quant à l’Union européenne, elle n’est construite que sur une logique du fric qui ne profite qu’à quelques uns aux dépens(es) du reste du monde. Une logique d’un capitalisme outrancier que l’on voile aujourd’hui sous le terme de libéralisme, voire même de néo-libéralisme. Mais la liberté… et mon cul c’est du poulet, comme on dit chez moi.

Alors non ! Je n’ai pas l’ombre d’une raison d’aller voter, en général, et en particulier lors de ces élections pour l’Europe du fric.

Oui mais, me dira-t-on, s’abstenir c’est laisser le champ libre aux populismes les plus sordides, en bref, aux fascistes.

Et alors ! Puisque l’on ne respecte pas et ne comptabilise pas mon droit de non vote, ce qui ne m’empêchera jamais de cracher dans la soupe froide de la poilitique ; autant se battre contre un ennemi réel, que contre des ennemis larvés (ou larvaires, qu’elle dit la fourmi). Et puisque mes impôts servent aussi à payer les élus du front de la haine et de la bêtise, je préfère qu’ils aillent glander dans ce parlement européen du fric, plutôt que dans mon conseil municipal !

Et pour en rajouter une dernière petite couche, qui a fabriqué cette ineptie de front de la haine et de la bêtise (désolé pour les bêtes) sinon nos politiques, qu’ils ou elles soient de droite à gauche, en s’affrontant quotidiennement uniquement pour mener la même poilitique. Celle de nous embourber dans une logique du tout capitalisme, et que si vous n’êtes pas content, c’est la même chose.

Et qui, sinon nos poilitudes de gauche à droite, à fait monter en sauce ces fronts de la sottise et de la haine, en s’engouffrant dans ces plaies que constituent toutes les exclusions, et que comme je ne sais rien faire, mais que je ne peux pas le dire, c’est la faute à l’autre.

Et puis…

Et puis t’en as marre, et tu vas promener la fourmi et le chien.

72jmpbalai

Ceci n’est pas une brosse à reluire, ce sont des balais.

 

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans C'est politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Droit de non vote

  1. J’y suis allée hier matin ce n’était pas la bousculade, nous étions deux, mon mari et moi. Ce matin j’ai regardé les résultats de ma région sur le net et les votes blancs sont pris en compte cette fois ci.
    Sur la table où sont les bulletins il y avait ceux marqué VOTE BLANC.
    bonne semaine.

    • jean-michel plouchard dit :

      cf mon billet d’aujourd’hui, Claudie :

      « Et en complément de mon billet d’humeur d’hier, en France, depuis février, la loi prévoit que si « les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal » de l’élection, ils « n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins ». Ces bulletins blancs n’ont donc pas réduit le score des partis politiques en lice. Traduisez par, on peut bien les compter, mais on s’en fiche !
      En dépit de ce comptage qui ne compte pour rien, 490330 votes blancs ont été enregistrés. Le jour où on les comptera en réduction de score, j’irai voter blanc. »
      Bonne soirée

  2. jean-michel plouchard dit :

    Juste une petite précision lorsque l’on s’est égaré sur ce blog, même s’il ne parle pas toujours de politique et qu’il est de libre parole et de paroles parfois divergentes, le politique y occupe une grande part. Pas uniquement dans le sens défraichi que lui donnent nos poiliticiens actuels. Mais au sens que lui donnaient les grecs, de celui ou celle qui se préoccupe de la polis (pas des flics, quoi que…) mais de la vie de la cité, c’est à dire de la vie en commun. Ce qui n’est malheureusement plus le sens de la poilitique aujourd’hui.

  3. CCCP dit :

    Bonjour tous,

    Ce matin vers 11H00 j’suis allé voter.

    Surprise N°1 je ne connaissais aucun des candidats…
    Etrange lorsque l’on sait que la politique de la France consiste a transposé en droit national le droit européen…

    M Plouchard, au risque de vous déplaire; afin de me plaindre, encore faut il que je puisse m’exprimer et le vote en ce sens est une manière légale, convaincante, crédible et louable dans nos « démocratie » pour s’exprimer… !( c’est là que je m aperçois que j’aurai du mettre les mots droit européen entre parenthèse!)

    A contrario de vous, faire barrage au FN n’est pour moi pas une option mais une obligation et un antifasciste comme moi ne pense pas se salir les mains en votant Mélenchon!

    Si la conscience politique ne se révèle pas par le vote, ce dernier en est l’expression la plus audible par tous et pour tous et je ne pense pas que nos politiques aient le temps de lire les magnifiques articles de ce site pour prendre nos températures mm si l’on s’en passe largement et pour autant qu’ils puissent s’en soucier.

    Alors oui, dans nos « démocraties » ne pas voter semble être un droit auxquels beaucoup font appel pour exprimer une désapprobation globale des politiques, mais voyez vous comme dit auparavant dans un autre commentaire, je n’ai pas envie de voir marine le pen se glousser de mon abstention et la mettre au crédit de son parti et de ses idées!

    Tout autant antifasciste que l’on se dit, toutes les armes légales pour lutter contre les idées de marine misent à notre disposition par la République sont à utiliser en tout temps et toutes circonstances!

    Ce n’est pas moi qui contribuerait aujourd’hui a voir la pseudo  » déesse blanche de la nation » se pâmer par mon abstention!!!!!!

    Contrairement à vous, M Plouchard, mon droit de vote je le revendique et en use pour ce qui me semble juste…dans mon cercle, la marie jeanne n’a aucune d’importance au regard de ma lutte contre le fascisme!

    Bien cordialement!

    CCCP

    Ps il ne manque selon moi aucune majuscules aux noms propres!

    • jean-michel plouchard dit :

      Et c’est votre droit de voter, comme le mien de m’abstenir. Mais il me semble que vous êtes passé un peu à côté de mon sujet. La reconnaissance du vote blanc comme vote de refus.

      • CCCP dit :

        En effet peut-être suis je passer à coté, peut être ai je mal interpréter votre argumentaire, basé sur le fait que le vote blanc n’étant pas reconnu (comptabiliser, estimer…) cela impliquait le droit de non vote pour lequel ou par lesquels de fait vous avez construit votre argumentaire ( selon la façon dont ont fait l’approche de votre article qui en soi est bon en tous sens!)

        je pense pour ma part ne pas m’être égaré!

        Constatez aussi, que les commentaires les plus long « argumentaient » votre position de non vote plus qu’ils ne traitaient du vote blanc, si j’ai bien tout lu!

        • jean-michel plouchard dit :

          Je ne pensais pas à vous en parlant d’égaré sur ce blog, c’était général. Et peut-être n’ai-je pas été assez clair dans ce billet (mais je l’ai répété tant de fois), en voulant la comptabilisation du vote blanc, en parlant de mon non vote qui ne sert à rien (pas plus que mon vote qui ne me (nous) servirais), c’est d’une vraie comptabilisation des refus de ces politiques qui ne servent à rien (eux aussi), sinon à se payer sur nos impôts (et à bien se payer). C’est le capital qui nous gouverne, et les poilitiques n’en sont que les valets (comme on disait au temps de la CCCP). C’est un peu pourquoi l’image finale, « du balais, les poilitiques », que j’aurais dû la titrer…
          Bonne fin de soirée CCCP

  4. Petite marrante dit :

    Et bien moi je vote! Je vote peut être pour toutes les raisons invoquées par Dan, mais à la vérité mon vote aujourd’hui est un vote par défaut ! Non pas un vote de conviction, loin s’en faut…. Ne serait-ce pas plus honnête, intégre, dans ce cas de devenir non votante comme Fatizo et Jean-Mi ? Et là où je diverge de Dan, c’est que oui ils ont plus que le droit, ils ont le devoir d’intervenir et de « la ramener ». Pour toutes les femmes à qui on interdit de voter dans le monde, je ne suis pas prête à franchir le cap mais la question est entière.

  5. fatizo dit :

    J’ai attendu 50 ans tout rond (non, pas tout bourré, plus l’age et la santé ) pour rejoindre les abstentionnistes. Je comprends Dan Gazénia, je me suis longtemps fait avoir par le discours du « il faut faire barrage au FN », sauf qu’avec la droite de sarkozy, Coppé et compagnie, je ne vois plus la différence , quant au PS, il est de droite aussi.
    Et pour Mélenchon, et bien je ne supporte plus ses coups de gueule. Et je ne regrette en rien mon non choix, surtout lorsque je le vois soutenir un ancien trader soutenu par un avocat véreux .
    Jolie cause pour l’extrême gauche lorsqu’il y a 5 millions de chômeurs!
    Bon dimanche à tous

  6. cestnabum dit :

    Jean-Michel

    Je vais glisser les cendres de la démocratie dans une urne funeste ce matin

  7. Dan Gazénia dit :

    Quand je pense que ma mère a attendu 1945 pour voter (hé oui!) Je suis triste pour elle, de voir que certains ne se dérangent pas pour un vote , à priori, qui les concerne, puisqu’ils ont voté pour l’Europe, en majorité Que cela ne soit une réussite parfaite…Que vous donnerait le fait qu’un vote blanc soit toléré? que vous vous désintéressez de l’avenir de votre pays. Et pourquoi se justifier de ne pas voter, vous en avez le droit…encore!
    Surtout, que des amis ont, hélas, décidé de voter pour la droite, pour éviter que le front national passe. Magouille!
    Que tous ceux qui la ramènent , ensuite , pour contester les décisions prises, aient , au moins, la correction de se taire. Surtout si le front passe, grâce à eux, et aux abstentionnistes.
    Une mamie de 74 ans, qui ne baissera jamais les bras, devant l’adversité, croyez-moi, comme par le passé.
    Quoique je ne serai plus, d’ici là! Mais je pense à mes petits enfants.
    Alors, à vous de voir si vous aurez le cran de nos ancêtres, et de passer des discours à l’action pour défendre les acquis, dont vous tous, profitez encore, et que, eux, ont gagnés , grâce à leur action, et leur courage.
    .Ecrire c’est bien, agir c’est mieux , n’est-il pas?
    L’humour est une arme à double tranchant, mais je respecte votre décision car je suis une libertaire, mais permettez-moi d’avoir fait un autre choix. Même si je pense que ce site n’est pas un endroit pour faire de la politique. C’est la première fois que j’interviens, en dix ans, et la dernière.
    J’apprécie ce blog, et je suis déçue.
    Dan

    • jean-michel plouchard dit :

      Il n’y a aucun humour (ou si peu) dans ce billet, et je crois que vous êtes passée à côté de ma pensée. Non votant par conviction profonde, il y a une quarantaine d’année que je suis dans l’action et que j’y resterai. Mais pas avec des morceaux de papier que l’on me dicte de poster dans une boîte et qui ne signifient rien. Avec mes mots, qui jouent parfois sur l’humour, parfois non.
      Bonne soirée Dan

    • jean-michel plouchard dit :

      PS. Juste un ajout Dan, dans mon univers chacun est libre, et le goulag du votant ou du non votant n’existe pas. Pas plus que le goulag de ne pas penser comme moi (que le monde serait ennuyeux si tout le monde pensait comme moi !). Et si je réaffirme encore et encore le pourquoi de ma non votance, c’est contre le préchi-pré-chat du il faut voter sinon vous êtes un c… Je ne suis ni précheur, ni chat, ni (enfin je pense) c…

      • CCCP dit :

        M Plouchard…

        bonjour,

        Je ne pense pas que l’on puisse écrire ici sans être « prêcheur » hein…

        Le « droit au non vote » tel que s’intitule votre article, est en soit un prêche!!!

        • jean-michel plouchard dit :

          Admettons, mais un prêcheur est là pour faire croire que… un peu comme un politique. Or, il y a bien longtemps que je ne crois plus en grand chose, surtout pas en ceux qui se disent nos politiques (d’où qu’ils viennent), je n’ai donc rien à donner à croire, je dis simplement ce que je pense, et heureusement, chacun est libre de penser autrement. D’ailleurs, ma petite marrante est allée voter, sans que je la morde.

    • CCCP dit :

      Bon jour Dan

      J’apprécie votre commentaire et le trouve très juste…

      un bémol cependant, la fin de votre commentaire nous est déplaisant, je pense pour nous tous…

      Vous qui intervenez aujourd’hui pour la première est dernière fois est regrettable, l’avis de tous, en accord ou pas avec les articles correspondants est toujours intéressant…

      Vous qui ne baissez pas les bras dans votre « combat » politique; ne baissez pas non plus les bras ici même ou la liberté de ton nous est tous agréable et ou les avis en accord ou non mais admirablement formulés sont une réjouissance de chaque instant!

      La lutte contre le FN se fait partout , tant dans les urnes que par l’expression libre que nous accordent les droits de la République!

      La lecture de votre commentaire, m’éclaire et je suis peiné de sa fin car je suis persuadé que vous avez encore de bonnes choses à nous dire!

      Bien cordialement.

      CCCP!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s