Si j’avais une faucille…

Dire soudain mélancolique :  » Je sais que la vie est une noisette creuse ! » – Aussitôt, taper dessus, à grands coups de marteau d’enclume, pour voir, quand même.

Et il faut bien le dire, la vie est souvent merdique. C’est une traduction résumée de ce que pensait Jules Renard. Mais quand même, on tente un peu de la comprendre et de voir ce qu’il y a à l’intérieur de la noisette de la vie. Rien que pour voir. Même s’il n’y a rien… Et quitte a y aller à grands coups de marteau.

Et la faucille, tu en fais quoi ? Qu’ils disent ma chatte et le neveu vrairévolutionaire.

Sur quoi la cigale s’en va rechercher le chemin qui mène au sens du sens, et la fourmi sort promener le chien.

72jmpdecem2013_3439b

Et ceci n’est pas une faucille.

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans Et si la vie.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Si j’avais une faucille…

  1. fatizo dit :

    La faucille j’en fais quoi ?
    Je pense qu’il y a quelques têtes à couper.
    Bon week-end à vous deux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s