Tristes trophiques

lgjmp72

Comment établir des réseaux (ou des chaînes) trophiques si vous ne savez pas ce que désigne le trophique en question, ce qui était mon cas jusqu’à maintenant ?

Mais aujourd’hui, je sais ! Et ouf, je suis un peu moins idiot qu’hier. Le terme trophique se rapporte à tout ce qui est relatif à la nutrition d’un tissu vivant, ou d’un organe. On peut dire par exemple que le vin est trophique au foie de même que la salade l’est au lapin (s’il est saladivore).

Mais ensuite ça se corse. Un réseau trophique étant un truc qui désigne l’ensemble des chaînes trophiques (oui, c’est utile la répétition parfois) qui relient les organismes d’une biocénose dans un écosystème. Et lorsque vous savez que de nombreux êtres vivants peuvent appartenir à plusieurs niveaux trophiques, vous êtes encore plus sceptiquement corsé. Et je ne vous parle même pas des biocénoses qui…

Une autre question étant avant tout de savoir où se situe la différence entre un réseau, une chaîne et un niveau trophique. Mais là… j’impasse…

Et quoi que tu veux dire dans ce charabia ? Qu’elle demande ma chatte.

Rien de spécial. Juste que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) vient de pondre un rapport tout alambiqué pour nous expliquer que nous poubellisons le monde et ses alentours.

72jmp mars2014_4199

« Et c’est une découverte, tu crois ! » Qu’ils disent le neveu, la cigale, la fourmi, et même le chien qui fait Ouaf !

Bien non ! Et comme personnellement j’ai horreur du froid, cela ne me dérange pas que la température augmente de 4 degrés, mais juste en hiver, parce qu’en été il ferait trop chaud.

Et tu crois peut-être que le bipède va mettre un régulateur de chaleur sur la planète ! 

« Euh, tu ne ferais pas une allusion poilitique, là ? » Qu’elle demande la cigale.

Non, aucun rapport, les bipèdes français viennent d’élire une quinzaine de maire fachos, sans compter je ne sais combien de conseillers municipaux fachos, et leur Nounours de président remplace son premier ministre par un facho. Alors aucun rapport avec la poiltitude…

 

 

Publicités

A propos jean-michel plouchard

Photographe, infohraphiste, réalisateur, et nanar blogueur à ses heures. Et notoirement adepte du Plouc'art, que je suis loin d'avoir inventé.
Cet article a été publié dans C'est politique, L'écologie en râlant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Tristes trophiques

  1. D.A. Lavoie dit :

    Très bon mon ami…et pas de soucis, je me coucherai moins idiote aussi ce soir grâce à toi! Tu parles de toute une histoire…pff, c’est à s’y perdre parfois! Bon jeudi et gros bisous. Delvi.

  2. damemiracle dit :

    Pas mal Jean-Michel, je reblog mon cher. Mes amitiés, Gigi 🙂

  3. fatizo dit :

    Le terme tropique peut donc être appliqué à la crétinerie qui alimente le FN.
    Belle soirée à vous deux .

  4. cestnabum dit :

    Jean-Michel

    Le trophique du cancer en quelque sorte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s