Un samedi Ligérien



La Loire, toujours la Loire.

10151311_743900318976478_652384103_n

Comment ne pas vous parler d’elle, de cette rivière si troublante et obsédante qu’elle n’a de cesse d’accompagner tant et tant de nos activités ? Elle est le trait d’union des habitants de la région, le point de ralliement et de détente, le lieu où l’on vient flâner ou bien s’aimer. Chœur de la ville, elle est aussi le cœur qui bat en elle ! Elle est notre fil conducteur, notre point d’ancrage et notre passion folle.
Tout commença la veille au soir. Une conférence organisée par le Liger-Club évoquait son histoire. Non pas celle des humains qui y vécurent : grands ou bien humbles, rois ou manants, princesses ou petites bergères, chevaliers ou roturiers. Non, celle de sa naissance, il y a des millions d’années, que vint nous évoquer une géologue.
J’avoue que le sujet était ardu et qu’il me fut bien difficile de prendre des notes. Il était question de tectonique, d’émergence de montagnes, de roches et de minéraux, de fossiles et de substrats. Celle qui n’était pas encore la Loire allait vers le nord quand elle détourna sa route pour rejoindre une mer chaude peuplée d’animaux exotiques. Elle bifurqua alors vers l’ouest pour finir par prendre son cours actuel …

1911621_743902338976276_1528534536_n
Le lendemain matin quand j’allai au marché, c’était elle, une fois encore, la toile de fond de cette fête des saveurs et des couleurs. Pas un marchand qui ne me parle d’elle, qui ne m’interroge pour savoir si je vais la conter ou bien y naviguer durant les deux jours à venir. Elle est toute proche et sa lumière sans pareille donne à notre marché des habits de rêve.

Ensuite je rejoignis les compagnons chalandiers : un groupe de mariniers orléanais. Ceux-ci s’étaient donnés rendez-vous dans le port du canal pour travailler sur un de leurs bateaux et procédaient aux aménagements de sécurité, indispensables à l’obtention de l’agrément nécessaire au transport des passagers. Les outils et les hommes taillaient, coupaient, fixaient et vissaient quand votre serviteur, jamais aussi mal à l’aise que lorsqu’il il lui faut se servir de ses mains, se contentait d’écoper et de bavarder. Les choses devenant trop techniques pour un malhabile notoire, je les laissai à leurs agitations menuisières …
Puis je filai rendre visite à un ami. De qui avons-nous parlé ? De la Loire bien sûr et des chansons qu’elle m’a inspirées. Nous avons regardé les vidéos qui illustrent un répertoire en train de naître. Mon camarade, qui s’illustra jadis avec des jolis contes pour enfants, me pousse à poursuivre dans cette voie qui jusqu’à peu m’était inimaginable.

1458577_743902828976227_29562530_n
En début d’après-midi, en place de la Loire, la librairie Passion Culture accueillait Christian Beaudin et Cécile Richard, mes amis des éditions du « Jeu de l’Oie » pour une séance de signatures. Jour de gloire pour eux, les vedettes de l’émission « Vue sur Loire » qui passait précisément ce jour. Une Loire intime, une Loire photographiée et racontée était encore à l’honneur. Elle ne cesse de nous tourner la tête.
C’est justement là que je rencontrai Alain Pavard Doisneau, photographe de Loire lui aussi qui commence à se faire un nom en vendant des clichés de l’autre côté de l’Atlantique. Il était flanqué du créateur du site « My Loire Vallée » qui connaît un succès considérable. La Loire, encore, au centre d’initiatives qui mobilisent bien des énergies et quelques talents.
C’est tout naturellement que nous poussâmes jusqu’au quai du Châtelet où nous attendaient la Sterne, notre toue sablière et son Capitaine. Nous allions finir cette plaisante journée printanière à naviguer sur notre belle dame Liger. Quelques passagers se joignirent à nous et parmi ceux-ci, une bien mystérieuse sculpture « ZincZinc » de Pascal Nottin.

1947611_743905362309307_1656504452_n
Celle-ci devint d’ailleurs le centre de nos préoccupations et la raison de nos différents déplacements. Elle se trouvait postée en des endroits improbables, pour prendre la lumière et créer un effet de surprise. Nous la posions et nous nous en éloignions pour qu’elle tombe sous les crépitements de nos photographes.

Banc de sable, île, arbre magnifique, dhuit, pont ou bien mur du canal eurent l’honneur des clichés et de l’étrange pièce métallique. Nous étions des enfants avec un nouveau jeu et un terrain d’aventures qui n’en finit pas de révéler de nouvelles merveilles. La Loire avec ses lumières changeantes, ses teintes qui ne cessent de nous surprendre, ses variations qui nous émeuvent, nous avait encore pris dans ses rets.
La fin de la journée nous apporta son dernier présent : celui de goûter au bonheur d’un soleil en son couchant sur notre rivière si belle ! Nos passagères pour ressentir pleinement l’ivresse de ce décor féérique, en guise d’apéritif, dégustèrent en notre compagnie les bulles de chez nous. Quelques gouttes en mémoire des mariniers qui ont péri en Loire et des histoires à raconter marquèrent les derniers instants de cette journée toute ligérienne.

10153870_743902775642899_519406249_n
Sommes-nous fous ? Connaissons-nous une dérive monomaniaque ? Qu’importe, c’est ainsi que nous sommes heureux et que nous vivons auprès de cette belle Dame : cette rivière qui n’eut de cesse de toucher les artistes et les poètes, les peintres et les rêveurs et tous les gens simples qui vécurent sur ses rives sans jamais se lasser de son spectacle magnifique.
Ligérienement sien.

10155621_743904268976083_1238305779_n
Photographies
Bertrand Deshayes

 

Publicités

A propos cestnabum

Bonimenteur de Loire
Cet article a été publié dans Et si la vie..., Galerie d'images, Plumes de vies..., Quelques lettres, Traques d'arts, Un peu de rêverie.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s