L’apparition.

La rengaine inquiète de Nuage noir…fredonnée au-dessus de  nos têtes. On se la joue fine avec la particule déposée en cadeau sur les alvéoles des petits qu’on vénère. Le mammifère protège toujours son enfant, c’est bien connu. Capital schizophrénique d’un peuple qui voudrait bien mais ne peut point changer ses habitudes. Ecoute le chant de la fumée qui crépite et observe la vitesse contrariée de la voie de l’enfer. Tu vois le tableau, la tour Effel et son manteau gris étend ses bras noircis. J’adore Paris et son vernis romantique mais aussi la douce province qui fume des maïs sans le savoir. Jusque dans le Nord : plus de mines, plus de boulot mais tu suffoques quand même. Là où paraît-il on respire le mieux, c’est dans les égouts….c’est ce que répète sans cesse mon ami Rattus. Quelle désolation, même pas moyen d’ouvrir les fenêtres du pays…la boussole perd la boule et cherche l’air. Pas d’issue. Je l’ai reconnu ce bon vieux Nuage, il m’a parlé en direct entre deux quintes. Les mêmes mots que ceux du chef Seattle* « Vous devez apprendre à vos enfants que le sol qu’ils foulent est fait des cendres de nos aïeux. Pour qu’ils respectent la terre, dites à vos enfants qu’elle est enrichie par les vies de notre race. Enseignez à vos enfants ce que nous avons enseigné aux nôtres, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre, arrive aux fils de la terre. Si les hommes crachent sur le sol, ils crachent sur eux-mêmes. » Peut-être une solution en urgence. La distribution des masques à gaz,  recyclage du stock d’il y a cent ans, ceux de la grande guerre… pour un beau défilé de mode avec des mannequins squelettiques et asmathiques qui nous feraient la démonstration en replay. Une promo sympa quoi.

http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_du_Chef_Seattle_en_1854

Publicités
Cet article, publié dans Et si la vie..., L'écologie en râlant, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’apparition.

  1. fatizo dit :

    Merci , tout simplement .

    • lacaufeu dit :

      Là nous y sommes;, ce n’est pas encore « Soleil vert » plutôt « Soleil trompeur ».
      Bonne journée à vous.

  2. lacaufeu dit :

    Il reste donc encore des indiens dans les villes ou au moins quelques plumes .. Un commentaire débarqué du brouillard des ondes, qui ne se voulait pas acide, sur l’arrivée des pluies libératrices. Nous voilà rassurés. Merci à vous Nabum.

  3. cestnabum dit :

    Lacafeu

    C’est magnifiquement dit.

    Je partage et je vous salue. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s