Les compliments en question

Vous êtes les meilleurs de tous les lecteurs …

Compliment

Il y a désormais des journées mondiales pour tout et plus particulièrement pour n’importe quoi. Celle-ci tenant le pompon, je ne suis fait un point d’honneur à la célébrer à ma façon. Je doute de recevoir beaucoup en retour de cet exercice laborieux. Ne vous sentez pas contraints de répondre à l’injonction du jour. La discourtoisie sera exceptionnellement de mise en ce lieu. Point d’éloges, ni de compliments donc …

Pourquoi trousse-t-on un compliment alors que le but ultime serait le contraire ?

Peut-on se complaire en compliments ?

Si l’éloge est funèbre, que dire du compliment ?

Fait-on simplement des compliments par complaisance ?

Pour débiter un compliment, faut-il se couper en quatre ?

Faut-il bredouiller un compliment pour ne pas rester bredouille ?

Peut-on dresser un compliment par maladresse ?

À quoi mesurer la sincérité d’un compliment ?

L’outrance sert-elle le complimenteur ?

Est-ce qu’on comble quelqu’un de compliments pour boucher un vide ?

Peut-on encore couvrir quelqu’un de compliments après une pluie d’éloges ?

Est-il plus facile d’échanger des compliments que des injures ?

Pour attirer des compliments faut-il les flatter ?

Où s’installer pour mendier des compliments ?

Est-ce par cœur qu’on récite un compliment ?

Que risque celui que l’on touche avec un compliment qui lui va droit au cœur ?

Quelle zone est la plus sensible aux compliments ?

Faut-il tendre la main à quelqu’un pour lui tourner un compliment ?

Après une bordée d’injures fait-on la trêve des compliments ?

Peut-on retourner ses compliments à l’envoyeur ?

Est-ce du toc quand on échange des compliments ?

Peut-on reprocher un compliment ?

Est-ce du toc quand on échange des compliments ?

Un compliment peut-il être plus sincère qu’une grossièreté ?

En échange de quoi accepte-t-on des compliments flatteurs ?

Peut-on limiter l’influence des compliments excessifs ?

Celui qui vous abreuve de compliments finit-il par vous saouler ?

À quel débit doit-on réciter des compliments de circonstance ?

Faut-il se pincer quand on reçoit compliment aimable ?

Un compliment peut-il doubler une moquerie en haut d’une tirade ?

Peut-on vous reprocher un compliment ?

Faut-il complimenter celui qui fait des reproches utiles ?

Faut-il faire l’éloge de la flatterie ?

Faut-il recevoir les compliments en grande pompe ?

Peut-on se noyer sous un flot de compliments ?

Peut-on sauver par un compliment quelqu’un qui a été massacré par la critique ?

Faut-il répondre aux compliments comme à la critique ?

Un avare en compliments peut-il malgré tout s’en faire à lui-même ?

Doit-on le cribler de critiques afin de lui épargner un compliment ?

Faut-il moduler sa fréquence pour émettre un compliment ?

Comment digérer un excès de compliments ?

Comment défaire un compliment mal fait ?

Peut-on tailler sur mesure un compliment de circonstance ?

Est-ce répréhensible de détrousser un compliment au coin d’une rue ?

Combien coûte un compliment excessif ?

Des compliments flatteurs peuvent-ils vous prendre à rebrousse-poil ?

Obséquieusement vôtre 

Publicités

A propos cestnabum

Bonimenteur de Loire
Cet article a été publié dans Et si la vie..., Plumes de vies..., Quelques lettres, Questions de société ?. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s